Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Faire un don

Aidez-nous à changer des vies dès aujourd'hui.

Faites un don.

I Welcome

Accueillons les réfugiés

1Revendications

Nos dirigeants ont jusqu’ici concentré leurs efforts pour contrôler leurs frontières, au lieu de se concerter pour protéger et accueillir les réfugiés.

Notre campagne « I Welcome » vise à obtenir une vraie solidarité entre les États pour mieux protéger et accueillir les réfugiés. Tous les gouvernements doivent prendre des mesures concrètes en faveur des réfugiés. Ils doivent de toute urgence :

Ouvrir des voies légales et sûres pour les réfugiés

Ne pas conclure d’accords qui visent à maintenir les réfugiés à distance

Renforcer la protection des réfugiés

2Actions & temps forts
Pétition

États-Unis : ni enfermement, ni séparation pour les demandeurs d'asile !

Jusqu'au 31.03.2019
3Infos & actualités
Vidéo

Réfugiés : Une crise mondiale © Amnesty International France - 2016

Contexte

Historique

Plus de 21 millions de personnes dans le monde ont été forcées de tout laisser et de fuir. La moitié sont des enfants.

Jamais depuis 1945, le nombre de réfugiés n’a été aussi important. Ils fuient les violences: conflits, actes de terreur, répression politique, discrimination ou intolérance. Leurs pays sont la Syrie, l’Afghanistan, le Myanmar, l’Erythrée, Soudan du Sud ou le Honduras

La crise de la protection est mondiale.

D’un côté, il y a les pays qui accueillent le plus grand nombre de réfugiés. Au mieux, ils les tolèrent dans des camps ou les laissent dans des milieux urbains sans soutien et souvent sans papier. Au pire, les réfugiés sont arrêtés, détenus, refoulés…

De l’autre côté, il y a les autres pays, moins nombreux mais avec plus de capacité d’accueil et de protection, parce que plus riches. Les réfugiés ne sont pas les bienvenus, on les laisse prendre des routes dangereuses pour atteindre ces territoires où souvent des murs sont érigés aux frontières.

Dans tous les cas, il y a les discours qui dénigrent les réfugiés, les assimilent à un danger, les transforment en bouc-émissaires de tous les maux, les déshumanisent.

I Welcome : une campagne mondiale pour protéger et accueillir les personnes !

Ouvrir des voies légales et sûres pour les réfugiés

86% des réfugiés sont aujourd’hui accueillis dans les régions en développement. Leurs capacités d’accueil des réfugiés sont très limitées. Pour la majorité des personnes, rester dans ces premiers pays d’accueil signifie : vivre à la rue, voir leurs enfants privés d'école et même devoir travailler pour soutenir la famille, ne pas avoir d'avenir et parfois vivre dans la peur d'un renvoi forcé… en un mot : une impasse.

Partir reste possible mais, par leurs propres moyens. Cela signifie risquer leur vie en mer ou sur des chemins dangereux, se fier à des trafiquants qui se moquent de leur sécurité et même se voir renvoyer dans leur pays d’origine par des Etats peu scrupuleux.

Les voies sûres pour protéger les réfugiés existent. Par la réinstallation, l’octroi de visas humanitaires ou la réunification familiale, des réfugiés pourraient rejoindre un pays d’accueil en toute sécurité. Ces voies existent mais elles ne sont pas assez utilisées.

Lire aussi : En Grèce, réfugiés et demandeurs d'asile vivent dans la misère

Nous appelons les Etats à les utiliser plus largement pour mettre à l’abri, en toute sécurité, les réfugiés.

Ne pas conclure d’accords qui visent à maintenir les réfugiés à distance

En mars 2016, l’Union européenne (UE) a conclu un accord avec la Turquie pour y renvoyer les réfugiés qui arrivent en Europe. Cet accord s’inscrit dans la mise en place d’une stratégie de coopération de l’UE avec différents pays comme le Soudan, le Mali, le Niger, la Libye ou le Sénégal.

Certains de ces États ont un triste bilan en matière de droits humains. Leur faire contrôler les migrations pour le compte de l’UE est un terrain fertile pour de nouvelles atteintes aux droits des personnes. Nous appelons les États européens à se retirer, et s’abstenir de conclure, des accords qui visent à maintenir les réfugiés à distance.

Lire aussi : Réfugiés, des sommets internationaux pour rien ?

Renforcer la protection des réfugiés

L’exil des femmes, d’homme et d’enfants concerne toutes les régions du monde, avec son lot de souffrances et de dangers à affronter. Des centaines de milliers de réfugiés somaliens qui vivent dans les camps au Kenya risquent du jour au lendemain d’être renvoyé de force vers la Somalie. La majorité des réfugiés au Liban ne peut pas régulariser leur résidence dans le pays et vivent dans la grande pauvreté.

Des milliers de réfugiés et migrants sont actuellement bloqués en Grèce dans des conditions épouvantables. Au nom de la dissuasion, l’Australie et Nauru, maltraite de façon parfaitement délibérée et assumée, des réfugiés. Et encore, et encore.

Bonne nouvelle : Emprisonné car réfugié, il est libre grâce à vous

La solution à cette situation de crise se trouve dans la capacité de chaque État de devenir un pays d’accueil pour les réfugiés. Les États doivent construire et renforcer leur système de protection et d’accueil des réfugiés.

Formez-vous

En région : S'approprier et faire vivre la campagne I Welcome

Une formation est ouverte à tous nos adhérents et membres des structures locales, pour leur permettre de s'approprier tous les aspects de la campagne I Welcome et y contribuer activement avec des actions militantes efficaces.

En ligne : Focus sur les droits des réfugiés

En suivant ce cours gratuit proposé par Amnesty International, découvrez les droits des réfugiés et le concept de protection internationale, les raisons pour lesquelles les réfugiés s’enfuient de leur foyer et les conditions extrêmes qu’ils doivent affronter, ainsi que le rôle des gouvernements dans la protection des droits des réfugiés et votre rôle dans la vigilance à l’égard du respect de ces droits. Les cours sont dispensés en français, anglais et espagnol.

De la solidarité à l'action !

En France, comme ailleurs, la volonté du public d’accueillir les réfugiés est réelle.

Des bénévoles qui se mobilisent pour venir en aide aux réfugiés, des personnes qui accompagnent des réfugiés dans l’apprentissage du français, pour leurs démarches administratives, pour les soutenir ou même juste échanger avec eux et leur apporter un peu de soutien.

Cette volonté d’accueillir est aux antipodes de la politique pratiquée par les Etats et du discours de nos dirigeants qui tournent le dos à leurs obligations de protection des réfugiés. Il est grand temps que les voix de la raison, de la solidarité, de l’empathie l’emporte.

Tous ensemble, nous devons faire respecter les droits des réfugiés !

Actualités
4Ressources
rapport
Crise mondiale des réfugiés : de l'esquive au partage des responsabilités
Les pays riches font preuve d’une totale absence de volonté politique et de responsabilité en laissant seulement 10 pays, qui représentent moins de 2,5 % du PIB mondial, accueillir 56 % des réfugiés de la planète.
Index AI: POL 40/4905/2016
Publié le 04.10.2016
rapport
Des contrôles aux confins du droit
Une mission d’observation dans les Alpes-Maritimes, réalisée du 19 janvier au 26 janvier 2017, a permis de dresser un constat précis des violations des droits humains des hommes, femmes et enfants, migrants ou réfugiés, qui franchissent la frontière franco-italienne pour rejoindre le territoire français.

Publié le 10.02.2017
document
Sondage : L'accueil des réfugiés - 2016
Portant sur 27 pays, le sondage mondial que nous avons réalisé* révèle que 80% des personnes interrogées sont prêtes à accueillir les réfugiés dans leur pays.
Index AI: Topline report 2016
Publié le 19.05.2016
document
Not time to go home
En mai 2016, le gouvernement Kenyan annonce son intention de fermer le camp de Dadaab, le plus grand du monde. Les renvois vers la Somalie se sont alors drastiquement accélérés.

Publié le 21.12.2017
Kit militant
Présenter la campagne I Welcome : éléments graphiques
Les logos et les visuels de la campagne I Welcome, ainsi que deux infographies sur les chiffres clés des migrations. Des outils pour vous aider à parler de la campagne autour de vous en créant des supports de communication efficaces.

Publié le 27.08.2018
Dossier de presse de la campagne I Welcome
Pour présenter la campagne I Welcome à la presse locale et nationale.

Publié le 27.08.2018
Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres