Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
© Soe Than Win/AFP/Getty Images

© Soe Than Win/AFP/Getty Images

© Soe Than Win/AFP/Getty Images

Myanmar

Les droits humains au Myanmar en 2017

La situation en matière de droits humains s’est fortement dégradée. Des centaines de milliers de Rohingyas ont fui au Bangladesh, pays frontalier, pour échapper aux crimes contre l’humanité commis dans l’État d’Arakan ; ceux qui n’étaient pas partis restaient soumis à un système constituant une forme d’apartheid. L’armée a commis de graves violations du droit international humanitaire. Les autorités ont continué de restreindre l’accès de l’aide humanitaire aux populations démunies à travers le pays. La liberté d’expression demeurait soumise à des restrictions. L’intolérance religieuse, notamment à l’encontre des musulmans, s’est accrue. L’impunité était toujours de mise pour les atteintes persistantes aux droits humains et pour celles commises par le passé.

En savoir plus : Le Myanmar dans le rapport annuel d'Amnesty International 2017-2018

Lire aussi : Rohingyas : pourquoi il s'agit d'un crime contre l'humanité

Notre DOSSIER : Le sort des Rohingyas au Myanmar

Peine de mort: abolitionniste en pratique

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays, mais les autorités n’ont procédé à aucune exécution depuis au moins 10 ans.

rapport
We are at breaking point
Rohingya : persecuted in Myanmar, neglected in Bangladesh (en anglais)
Index AI: ASA 16/5362/2016
Publié le 19.12.2016
rapport
My World Is Finished': Rohingya Targeted in Crimes against Humanity in Myanmar
Ce rapport relate que les forces de sécurité du Myanmar mènent une campagne de répression systématique, planifiée et impitoyable contre la population des Rohingyas dans le nord de l'État d'Arakan, depuis qu'un groupe armé rohingya a attaqué une trentaine de postes de sécurité le 25 août. (EN ANGLAIS)
Index AI: ASA 16/7288/2017
Publié le 18.10.2017
rapport
Caged without a roof
Deux années d’enquête révèlent que les autorités restreignent quasiment tous les aspects de la vie des Rohingyas dans l'État d'Arakan et les confinent à une vie de ghetto, où ils doivent lutter pour accéder aux soins de santé et à l'éducation, voire dans certaines régions, pour sortir de leurs villages.

Publié le 21.11.2017
document
Synthèse du rapport : Enfermés à ciel ouvert
Au Myanmar, la situation de la minorité rohingya s’est gravement détériorée depuis août 2017, quand l’armée a entrepris une campagne de violence contre la population des zones du nord de l’État d’Arakan, où vivent en temps normal la majorité des Rohingyas.

Publié le 21.11.2017
document
Myanmar : Attacks by the Arakan Rohingya Salvation Army on Hindus in northern Rakhine State
Index AI: ASA 16/8454/2018
Publié le 22.05.2018
rapport
Military responsibility for crimes against humanity in Rakhine State, Myanmar
De nombreux éléments dignes de foi permettent de conclure à la responsabilité du commandant en chef des forces armées du Myanmar, le général Min Aung Hlaing, et de 12 autres personnes.
Index AI: ASA 1686302018
Publié le 27.06.2018
rapport
«Nous allons tout détruire» La responsabilité de l'armée dans les crimes contre l'humanité commis dans l'Etat d'Arakan
Le présent rapport se fonde sur plus de 400 entretiens réalisés entre septembre 2017 et juin 2018, notamment dans le cadre de quatre missions de recherche menées dans les camps de réfugiés au Bangladesh et de trois visites au Myanmar, dont une dans l’État d’Arakan.
Index AI: ASA 16/8630/2018
Publié le 01.06.2018
Actualités
Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres