Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer

Amnesty International est une des rares associations à financer l’essentiel de ses actions grâce à la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Accès à l'avortement

L’accès à l’avortement est un droit restreint dans de nombreuses zones du monde. 40 % des femmes en âge de procréer vivent dans des pays où cette pratique est interdite ou limitée.

Que ce soit en Amérique centrale ou en Irlande, les femmes qui souhaitent interrompre leur grossesse sont considérées comme des criminelles ; elles encourent des peines de prison, tout comme les médecins qui pratiquent des Interruptions Volontaires de Grossesse (IVG) ou donnent de simples renseignements aux patientes.

Ces lois restrictives contraignent celles qui souhaitent interrompre leur grossesse, y compris lorsqu’elles ont été victimes de viol, à trouver d’autres méthodes, avec tous les risques que cela implique pour elles. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, 22 millions d’avortements à risque ont lieu dans le monde chaque année, entraînant 47 000 décès et plus de 5 millions de cas de complications. L’accès à l’avortement n’est pas seulement un droit fondamental, c’est aussi un enjeu de santé publique majeur.

Agir

Abonnez-vous à l'Hebdo

Chaque vendredi, recevez l'actualité des droits humains dans votre boîte mail

Actualités
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres