Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Des civils se regroupent après un bombardement sur la ville portuaire de Hodeidah. 30/10/2016 © STRINGER/AFP/Getty Images

Des civils se regroupent après un bombardement sur la ville portuaire de Hodeidah. 30/10/2016 © STRINGER/AFP/Getty Images

Des civils se regroupent après un bombardement sur la ville portuaire de Hodeidah. 30/10/2016 © STRINGER/AFP/Getty Images

Contrôle des armes
Actualité

Yémen : 3 Français sur 4 pour la suspension des ventes d’armes

Une écrasante majorité de Français souhaitent un contrôle renforcé des exportations de matériel militaire par la France, selon une enquête d’opinion YouGov réalisée pour SumOfUs, ONG internationale qui agit comme un contre-pouvoir des grandes entreprises.

Ce sondage, réalisé à l’occasion du troisème anniversaire de la campagne militaire d’une coalition de pays arabes au Yémen, auprès d’un échantillon de 1 026 personnes représentatives de la population française, est la première enquête d’opinion réalisée en France sur les ventes d’armes.

Lire aussi : Yémen, tout savoir sur les ventes d’armes françaises

Le mois dernier, plus de 64 000 personnes avaient demandé au Président Emmanuel Macron de mettre un terme aux exportations d’armes à destination du Yémen, dans une pétition initiée par SumOfUs.

Le sondage révèle que :

• 88 % des Français estiment que la France doit arrêter les exportations d’armes aux pays qui risquent de les utiliser contre des populations civiles ;

• 75 % pensent que la France doit suspendre ses ventes d’armes aux pays impliqués dans la guerre au Yémen ;

• 74 % jugent inacceptable que la France vende du matériel militaire à l’Arabie saoudite, 71 % pour les Émirats arabes unis, deux clients importants de l’industrie d’armement française qui sont aussi les pays les plus impliqués dans le conflit au Yémen. ;

• 69 % des Français sont favorables à un renforcement du rôle du Parlement dans le contrôle des ventes d'armes.

Les Français, bien qu’ils ne soient pas opposés par principe aux ventes d’armes – plus d’un répondant sur deux juge acceptable que notre pays vende du matériel militaire à l’Allemagne (53 %), au Canada (55 %) et au Royaume-Uni (54 %) – souhaitent très majoritairement un contrôle accru des exportations d’armes, et même un arrêt des transferts vers les pays du Proche et du Moyen-Orient.

Lire aussi : Armes au Yémen, la France mise en cause

Depuis trois ans, notre organisation appelle la France à suspendre ses transferts d'armes à la coalition menée par l’Arabie saoudite.

Nos recherches sur la souffrance des civils et les exactions commises par les parties au conflit démontrent qu’il existe un risque sérieux que ces armes soient utilisées pour commettre des violations graves du droit international humanitaire au Yémen.

Ceci est inacceptable et contraire aux engagements internationaux de la France.

Sondage effectué en ligne, en France, du 20 au 21 mars 2018, auprès d’un échantillon de 1 026 personnes représentatives de la population française (18+), sur le panel propriétaire de YouGov. Les données sont pondérées pour être représentatives des adultes français.

Soutenez l'enquête parlementaire

Interpellez les députés pour soutenir l'ouverture d'une enquête parlementaire sur les ventes d'armes françaises à l'étranger.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres