Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Une manifestante du mouvement Black Lives Matter tient une pancarte avec l'image de George Floyd et crie un slogan à l’occasion de l’anniversaire de la mort de George Floyd, New York, le 25 mai 2021 / © AFP via Getty Images

Une manifestante du mouvement Black Lives Matter tient une pancarte avec l'image de George Floyd et crie un slogan à l’occasion de l’anniversaire de la mort de George Floyd, New York, le 25 mai 2021 / © AFP via Getty Images

Manifester, un droit menacé

Black Lives Matter, Mariage pour tous, MeToo, marches pour le droit à l’avortement ou le climat… Manifester est un puissant levier de changement, l’histoire le prouve. Mais aujourd’hui, le droit de manifester est remis en cause dans de trop nombreux pays. La répression sanglante des autorités iraniennes contre les manifestants n'en est qu'un dernier exemple. Derrière ce droit fondamental qu'est le droit de manifester, ce sont tous nos autres droits qui sont en jeu.

Aujourd’hui, le droit de manifester est menacé. C’est le constat sans appel de nos chercheurs et chercheuses qui enquêtent partout dans le monde. De la Russie à l'Iran, de la Colombie à la Chine en passant par le Sénégal ou la France, des États mettent en œuvre un large éventail de mesures pour réprimer les manifestations.

Au lieu de faciliter l’exercice du droit de manifester, les États vont encore plus loin pour l’anéantir 

Agnès Callamard, secrétaire générale d’Amnesty International 

Parce que le droit de manifester bouscule les pouvoirs établis, parce qu’il exprime des revendications collectives fortes et parce qu’il rend possible des changements majeurs. L’histoire a montré que de nombreux droits fondamentaux ont été gagnés grâce au droit de manifester.

C’est justement parce que ce droit est puissant qu’il est réprimé. Dans de nombreuses manifestations à travers le monde, des manifestants pacifiques sont gravement blessés, d’autres sont tués. Le droit de manifester est pourtant un droit fondamental. Il est indispensable de le défendre. Face à l’urgence, notre organisation fait du droit de manifester sa campagne mondiale.