Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
La journaliste russe Marina Ovsiannikova fait irruption sur un plateau de One TV, la principale chaîne de Russie, le 14 mars 2021. Elle tient entre ses mains un panneau avec écrit : « Non à la guerre ! Ne croyez pas la propagande. Ici, ils vous mentent. Les Russes sont contre la guerre » / © Romain Longieras / Hans Lucas

La journaliste russe Marina Ovsiannikova fait irruption sur un plateau de One TV, la principale chaîne de Russie, le 14 mars 2021. Elle tient entre ses mains un panneau avec écrit : « Non à la guerre ! Ne croyez pas la propagande. Ici, ils vous mentent. Les Russes sont contre la guerre » / © Romain Longieras / Hans Lucas

La journaliste russe Marina Ovsiannikova fait irruption sur un plateau de One TV, la principale chaîne de Russie, le 14 mars 2021. Elle tient entre ses mains un panneau avec écrit : « Non à la guerre ! Ne croyez pas la propagande. Ici, ils vous mentent. Les Russes sont contre la guerre » / © Romain Longieras / Hans Lucas

Liberté d'expression

[S’]Informer en temps de crise : un enjeu crucial  

La guerre de l’information est-elle lancée ? Le sujet est revenu au cœur de l’actualité depuis l'invasion russe de l'Ukraine. Comment informer ? Comment s'informer en temps de crise ?

Guerre en Ukraine, pandémie mondiale, révélations classées secret défense… les crises agissent comme des catalyseurs des restrictions au droit à l’information, pilier de l’Etat de droit.

La répression des journalistes indépendants, la censure des médias et la propagation de la désinformation sur les réseaux sociaux privent les populations d’informations objectives, impartiales et fiables. Or, le droit de diffuser et d’accéder à une information impartiale et pluraliste est crucial. Ce droit doit être garanti, particulièrement en période de crise où les atteintes aux droits humains sont souvent nombreuses.

Pour discuter des enjeux liés au droit à l’information en période de crise, nous avons organisé le 5 mai une conférence audio via Twitter Space.

[S’]Informer en temps de crise

L'intégralité du débat sur Twitter Space à réécouter ici

Les intervenants  :

Denis Kataev, journaliste russe, il rejoint la chaîne de TV indépendante Dojd en 2010. Suite aux lois répressives votées depuis l’invasion de l’Ukraine, la chaîne est contrainte de fermer ses portes. Denis Kataev choisi alors de quitter la Russie. Aujourd’hui exilé à Paris, il nous livrera son témoignage.

Pauline Ades-Mevel, rédactrice en chef et porte-parole de Reporters sans frontières. Alors que l'ONG vient de publier son classement annuel de la liberté de la presse dans le monde, Pauline Ades-Mevel analysera les dangers auxquels sont confrontés les journalistes et les "effets désastreux du chaos informationnel qui favorise les fausses informations et la propagande".

Sylvain Louvet, journaliste, directeur éditorial de Brut. Il a réalisé le documentaire Tous Surveillés, 7 milliards de suspects récompensé au Prix Albert Londres en 2020. Il est le fondateur de Fake Off (association de journalistes qui lutte notamment contre la désinformation chez les jeunes).

Katia Roux, notre chargée de plaidoyer sur les sujets liberté d’expression. Elle suit notamment la situation en Russie, en Chine et les questions liées à la surveillance numérique.

Cette rencontre sera animée par Audrey Chabal, journaliste. Elle collabore notamment avec notre magazine d’enquête et de reportage La Chronique où elle a longtemps tenu la rubrique rubrique Big Brother, qui traite de l’impact qu'ont les nouvelles technologies sur nos droits. Elle est l’auteure du livre « Souriez, vous êtes nudgé »

Découvrir : La Chronique, notre magazine d'enquête et de reportage

*Qu’est-ce qu’un Twitter Space ? 

Le Twitter Space (Espace Twitter) est une fonctionnalité lancée par Twitter qui permet d’organiser des prises de parole avec plusieurs intervenants sous la forme d’un « salon de discussion audio ». Même sans compte Twitter, vous pouvez écouter la conférence.

Les sujets abordés. 👇

Guerre de l’information en Russie

L’information en temps de crise est revenue au cœur de l’actualité depuis la guerre en Ukraine qui s’est doublée d’une guerre de l’information. En Russie, une répression sans précédent est menée contre les journalisme indépendants. S’ils ne suivent pas le discours officiel du Kremlin, les médias sont contraints de mettre la clef sous la porte et les journalistes de «choisir» entre l’exil ou la prison.

Aujourd'hui en Russie, la vérité est devenue le mensonge et le mensonge est devenu la vérité.

Denis Kataev, journaliste russe exilé en France depuis le début de la guerre en Ukraine

Lire aussi : Le Kremlin musèle totalement le journalisme indépendant 

Covid-19 : des attaques contre la liberté d’expression

De nombreux gouvernements à travers le monde ont profité de la pandémie du covid-19 pour mettre en place des entraves sans précédent à la liberté d’expression. Ces attaques, associées au flux de mésinformation qui a déferlé sur le web, ont eu impact dévastateur sur la capacité des personnes à accéder en temps voulu à des informations exactes pour faire face à une crise sanitaire mondiale.

Les géants du numérique comme Facebook, Instagram et Twitter ont également laissé le champ libre aux informations erronées au sujet de la pandémie de covid-19.

Lire aussi : Attaques mondiales contre la liberté d'expression en pleine pandémie

Et quid des réseaux sociaux ?

Il est également nécessaire de s’interroger sur le rôle des réseaux sociaux qui profitent largement des contenus les plus virulents sur leur plateforme et ne prennent pas assez de mesures pour offrir une réponse globale et cohérente aux crises. 

Lire aussi : Sur Twitter, les femmes sont les principales victimes des violences en ligne

Agir

3 actions pour soutenir journalistes en danger

Les journalistes russes qui subissent la répression du Kremlin, Julian Assange traqué par les États-Unis pour ses révélations d'intérêt public, la journaliste citoyenne Zhang Zhan en prison pour avoir diffusé des informations sur le covid-19 en Chine...

Ces journalistes ont révélé des faits, leur courage ne doit pas être puni ! Vous pouvez agir pour les soutenir.

[S’]Informer en temps de crise : un enjeu crucial  - Amnesty International France