Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Faire un don

Aidez-nous à changer des vies dès aujourd'hui.

Faites un don.

Edward Snowden dans le film "Citizen Four" de Laura Poitras PHOTOS COURTESY OF RADiUS-TWC © RADiUS-TWC

Edward Snowden dans le film "Citizen Four" de Laura Poitras PHOTOS COURTESY OF RADiUS-TWC © RADiUS-TWC

Edward Snowden dans le film "Citizen Four" de Laura Poitras PHOTOS COURTESY OF RADiUS-TWC © RADiUS-TWC

Qu’est-ce qu’un lanceur d’alerte ?

Un lanceur d’alerte est une personne qui, dans le contexte de sa relation de travail, révèle ou signale un état de fait mettant en lumière des comportements illicites ou dangereux qui constituent une menace pour l'homme, l'économie, la société, l'État ou l'environnement, c'est-à-dire pour le bien commun, l'intérêt général.

Les lanceurs d’alerte ont ainsi contribué à une meilleure information des citoyens et permis de prévenir scandales et tragédies, de préserver biens publics comme vies humaines et contribuent de manière plus générale au bon fonctionnement démocratique.

Ils sont le dernier recours lorsque les contrôles sont défaillants, ils jouent un rôle fondamental dans la lutte contre la corruption.

Ils sont très souvent la cible d’intimidations, de menaces et de représailles : licenciement, procès en diffamation, harcèlement…

Ils deviennent des personnes à protéger.

.

Le Conseil de l'Europe définit ainsi l'Alerte (whistleblowing) :

L’alerte concerne la révélation d’informations sur des activités qui constituent une menace ou un préjudice pour l’intérêt général. Les personnes lancent une alerte car elles considèrent qu’il doit être mis fin à ces activités ou que des mesures palliatives doivent être prises. Souvent il s’agit simplement d’informer les employeurs des agissements irréguliers dont ils ignorent l’existence et qu’ils s’empressent de corriger. Dans d’autres cas, les lanceurs d’alertes peuvent estimer nécessaire de contacter les organes réglementaires ou de contrôle, ou les autorités de répression compétentes.

Parfois les lanceurs d’alerte voudront rendre publiques ces actes répréhensibles, le plus souvent pas le biais de l’internet et d’autres médias, ou en contactant des groupes de défense de l’intérêt général ou des parlementaires.

Télécharger son dépliant "la protection des lanceurs d'alerte" .

.

Un lanceur d’alerte n’est pas :

• un espion, car il n’est pas à la solde d’une organisation et agit de façon désintéressée ;

• une taupe, qui chercherait de manière préméditée à nuire à son organisation, car le lanceur d’alerte est désintéressé ;

• un alarmiste, il ne cherche pas à attirer davantage l’attention sur sa personne que sur sa cause ;

• un dénonciateur, ni un délateur, ni un traître, ni un cafard ou un mouchard ; termes péjoratifs qui ne prennent pas en compte la notion d’intérêt public qui motivent l'action du lanceur d’alerte.

.

LIRE AUSSI :

Portrait : Edward Snowden (grâce à qui le monde entier a pris connaissance de la surveillance de masse)

Chelsea Manning est enfin libre (témoin de possibles violations des droits humains et du droit humanitaire par l’armée américaine)

Rester informé

Recevez nos emails d'information et d'action sur la liberté d'expression

Actualités
Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres