Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Un travailleur met la touche finale au stade Al Bayt, l'un des sites de la Coupe du monde du Qatar 2022, le 17 novembre 2021. Crédit : Hamad I Mohammed/REUTERS
Un travailleur met la touche finale au stade Al Bayt, l'un des sites de la Coupe du monde du Qatar 2022, le 17 novembre 2021. Crédit : Hamad I Mohammed/REUTERS

Un travailleur met la touche finale au stade Al Bayt, l'un des sites de la Coupe du monde du Qatar 2022, le 17 novembre 2021. Crédit : Hamad I Mohammed/REUTERS

Un travailleur met la touche finale au stade Al Bayt, l'un des sites de la Coupe du monde du Qatar 2022, le 17 novembre 2021. Crédit : Hamad I Mohammed/REUTERS

Responsabilité des entreprises

Job alert : le Qatar recrute pour la Coupe du monde 2022

Depuis plusieurs années, le Qatar est en pleine croissance et offre de nombreuses perspectives de carrière. A un an du coup d’envoi de la Coupe du Monde, le pays recrute. Alors, à votre tour de prendre part au rêve qatarien et d’apporter votre pierre à l’édifice.

Vos missions :

Construire des routes et infrastructures, conduire les supporters jusqu’aux stades, les accueillir dans les hôtels, les servir dans les restaurants, assurer la sécurité́ des matchs, ...

Profil recherché :

- Avec ou sans formation, vous ne justifiez pas nécessairement d’une première expérience, mais vous êtes d’une motivation à toute épreuve.

- Vous ne craignez pas de travailler dans des conditions extrêmes, y compris sous 40 degrés et ce, sans limite d’horaire.

- Vous êtes flexible sur le salaire, y compris sur le fait de ne pas être payé pendant plusieurs mois.

- Vous acceptez que l’on confisque votre passeport, d’être retenu contre votre gré dans le pays, d’être maltraité ou humilié.

Vous êtes prêt à mourir pour votre travail.

Il s’agit évidemment d’une fausse annonce. Cependant, c’est la réalité pour des milliers de travailleurs migrants, pris au piège dans l’enfer qatarien.

Agir

Ces dix dernières années, des milliers de personnes sont décédées sur les chantiers de la Coupe du Monde au Qatar. La Fédération internationale de foot (FIFA) a la responsabilité d’agir.

Dites stop à cet enfer : exigez que la FIFA mette fin à l’exploitation des travailleurs migrants et respecte leurs droits.