Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Organiser des événements de sensibilisation

Un mois pour exiger de la France la protection des défenseurs des droits humains

Il y a un an, lors du 2ème Sommet mondial des défenseurs des droits humains, 160 défenseurs du monde entier lançaient un appel aux Etats pour qu’ils s’engagent publiquement à adopter des plans d’action nationaux qui garantissent, reconnaissent et protègent le droit de défendre les droits humains.  

Le mouvement des défenseurs des droits humains se trouve confronté à un niveau de persécution et de répression inédit tandis que l’offensive contre les droits est de plus en plus assumée par de nombreux dirigeants.

Lire aussi: Le Sommet mondial des défenseurs: qu'est ce que c'est?

M. Macron et son gouvernement ont affirmé à maintes reprises l’importance qu’ils portent à la défense des droits humains.

 « […] le respect des droits de l’Homme est battu en brèche. Ils sont considérés comme un affaiblissement par celles et ceux qui cherchent à les combattre ou les réduire alors qu’ils sont une force, une spécificité, alors qu’ils sont universels. Ils sont présentés comme une option alors qu’ils sont une obligation ». M. Macron, décembre 2017

Et M. Le Drian, Ministre des Affaires étrangères, de surenchérir que la protection des défenseurs des droits humains (DDH) sera, en 2019, une priorité pour la France…

Pourtant, dans la pratique, aucune mesure concrète n’a été prise. La France développe une stratégie des droits et de leur défense en fonction de ses intérêts économiques ou stratégiques. Sans cohérence dans ses actes et sans ambition dans sa stratégie, la France participe elle aussi à l’affaiblissement des droits et la mise en danger de celles et ceux qui les défendent.

Qu’est-ce que nous attendons des militants d’Amnesty ?

Il est temps que M. Macron mette en cohérence ses paroles et ses actes ! Le gouvernement français doit entendre l’appel des défenseurs, lancé il y a un an, mais surtout y répondre, en se dotant d’une stratégie claire visant à réellement protéger les défenseurs des droits et les espaces de la société civile, en France, comme à l’étranger. La mise en place d’un plan d’action de protection des DDH s’impose.

Notre objectif ? Aller chercher au moins 50 000 autres signatures ! Comment ? En demandant à chaque groupe local de faire signer 100 personnes.

Qu’est-ce que vous avez à disposition pour  atteindre cet objectif ? 

1.      La pétition

2.      Les expositions BRAVE

3.      Les films/documentaires

4.      Le matériel de promotion de la campagne

A vous de jouer!

1.      La pétition

Nous lancions l’année dernière une pétition pour relayer l’Appel des défenseurs à destination du secrétaire général de l’ONU. Aujourd’hui, nous interpellons directement le président Macron pour qu’il mette en place un plan d’action national:

« M. le Président, il est temps de répondre à l'Appel des défenseurs des droits humains ! »

Nous voulons doubler le nombre de signatures déjà collectées sur la première pétition. Objectif : 100 000 signatures !

Vous pouvez télécharger ici, la pétition papier à imprimer.

2.      Les expositions BRAVE*

Exposition BRAVE* : 10 portraits de défenseurs présents au Sommet mondial des défenseurs des droits humains en octobre 2018. Visualiser et réserver l'exposition

Exposition pédagogique sur les défenseurs des droits environnementaux : 5 panneaux qui expliquent de façon graphique, et à travers les portraits de 3 défenseur.e.s des droits environnementaux, le contexte spécifique des attaques qu’ils et elles subissent et les moyens d’agir pour les protéger. Visualiser et réserver l'exposition

3.      Les films/documentaires

Un livret d’accompagnement a été développé pour que vous puissiez animer les débats à la suite de chaque projection pour les films/documentaires suivants:

- King : De Montgomery à Memphis

- Citzen four

- Libre

- A thousand girls like me

- Indianara : Pas encore sur le site – à venir prochainement

- La lucha : Pas encore sur le site – à venir prochainement

4.       Le matériel de promotion de la campagne :

- Autocollants ; flyers et tatouages BRAVE*. Commander ici

- Matériel pédagogique

Un guide pédagogique: développé pour vous aider à organiser des sessions avec un public scolaire.

Vous pouvez également parcourir les pages du site internet dédiées à la campagne BRAVE*

Pour aller plus loin sur la thématique défenseur et défenseure des droits humains, vous pouvez télécharger le rapport d’Amnesty: Défenseurs des droits humains menacés. Un espace de plus en plus restreint pour la société civile.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres