Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Sur le pont d'un bateau de secours de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms © 2017 Getty Images

Sur le pont d'un bateau de secours de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms © 2017 Getty Images

Sur le pont d'un bateau de secours de l'ONG espagnole Proactiva Open Arms © 2017 Getty Images

Réfugiés et migrants
Actualité

Un plan d'action pour les sauvetages et débarquements en Méditerranée

Alors que le Conseil Justice et Affaires Intérieures se réunit à Bruxelles, conjointement avec Human Rights Watch, nous proposons un plan d’action en 20 étapes pour faire face à la crise politique en Méditerranée.

Le Conseil Justice et Affaires Intérieures se réunit aujourd’hui à Bruxelles. Une occasion à saisir pour les responsables européens pour mettre en place un système de sauvetage équitable et prévisible en Méditerranée.

Le plan d’action proposé comprend quatre volets principaux. Ceux-ci visent à sauver des vies humaines et à mettre en place un système équitable de partage des responsabilités pour l’examen des demandes d’asile des personnes débarquées dans des ports européens.

Lire aussi : Débarquements : à quand des procédures européennes ?

1 - Mettre en place un mécanisme temporaire de débarquement et de relocalisation prévisibles.

Face à l’'impasse dans laquelle se trouve la réforme du système d’asile européen dit « règlement Dublin », nous demandons aux gouvernements européens d'établir des dispositions temporaires pour le débarquement et la relocalisation dans l’Union européenne des personnes secourues en mer.

2 - Assurer des opérations proactives de recherche et de sauvetage en Méditerranée

Nous recommandons aux institutions de l'UE et aux États membres d'assurer et de faciliter de solides opérations de recherche et de sauvetage en Méditerranée centrale.

3 - Protéger les droits des migrants et des réfugiés dans la coopération avec la Libye en matière de migration.

Alors que les gouvernements européens s'engagent auprès des autorités libyennes, l'accent devrait être mis sur la promotion de la protection des droits, y compris ceux des réfugiés et des migrants.

Nous recommandons aux gouvernements et institutions de l'UE de conditionner la poursuite de la coopération avec les autorités libyennes à des mesures concrètes et vérifiables.

4 - Renforcer les voies sûres et légales de migration

Afin de mettre en œuvre et accroître les promesses de réinstallation, il faut ouvrir des voies alternatives de protection aux personnes ayant besoin d'une protection internationale et faciliter les voies de migration régulière.

Mettez fin à l’enfer des migrants et réfugiés en Libye

Torture, détention, exploitation et viol sont des horreurs quotidiennes pour de nombreux réfugiés et migrants piégés en Libye

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres