Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Droits LGBTI. Amnesty International France organise une semaine des fiertés

Chaque année, Amnesty International France (AIF) participe aux marches des fiertés dans toute la France. Dans le contexte sanitaire actuel, elles ne pourront se tenir physiquement en juin mais AIF continue de porter son combat contre les discriminations faites aux personnes LGBTI partout dans le monde.

Du 22 au 27 juin 2020, date anniversaire des émeutes de Stonewall de 1969 à New York, AIF organise sa « Semaine des Fiertés » pour sensibiliser le public à la lutte contre l'homophobie et la transphobie. Cette semaine militante et festive, ouverte à toutes et tous, proposera des activités variées en ligne pour s’informer et agir comme des vidéos et podcasts, un ciné-débat, des contenus pédagogiques et ludiques, des actions à réaliser pour afficher son soutien. Elle se clôturera en conférence et en musique grâce à une collaboration  avec le magazine Têtu samedi 27 juin. 

Au programme : 

·       Lundi 22 juin : un podcast et des contenus seront diffusés sur les Marches des fiertés, et sur les effets du Covid-19 sur les droits LGBTI dans le monde. 

·       Mardi 23 juin : Sur le site et la page Instagram d’AIF, un quizz sera publié pour tester ses connaissances sur les droits LGBTI à partir de la vidéo « Voir Pour Comprendre » disponible sur la chaîne Youtube d’AIF avec Julien Ménielle (Dans Ton Corps). 

·       Mercredi 24 juin : une soirée de ciné-débat sur le film Indianara sera organisée en direct de la page Facebook d’AIF à 18h. Le film sera mis à disposition en amont de la soirée. Réalisé par Aude Chevalier-Beaumel et Marcelo Barbosa, Indianara suit la vie d’une militante transgenre au Brésil et nous plonge dans une vie de combat, où chaque jour il s’agit de tenir face à la répression, au mépris.

·       Jeudi 25 juin : AIF appellera à se mobiliser pour la militante et artiste russe Youlia Tsvetkova, cible d'une campagne ouvertement homophobe depuis mars 2019. Une procédure pénale est engagée contre elle et elle risque jusqu'à six ans de prison si elle est reconnue coupable.

·      Vendredi 26 juin : AIF invitera le public à montrer son soutien pour les personnes LGBTI, en publiant des photos/vidéos sur Instagram en taguant le compte d’Amnesty France @amnestyfrance. L’objectif ? Faire passer le message!

·       Samedi 27 juin : AIF participera à FIÈR.E.S & TÊTU, l’évènement 100% digital du magazine Têtu. Tout au long de cette journée des rencontres, animations et autres interludes musicaux seront proposés en live aussi bien sur Facebook et Youtube que sur la chaîne Twitch de TÊTU. Sébastien Tüller responsable de la commission LGBTI d’Amnesty International France, participera à la conférence « Les luttes LGBTI en Europe », et la drag-queen France Gaule portera les couleurs d’Amnesty International pour animer la soirée Paillettes Party

 

Éléments de contexte : 

Dans près de 70 pays, l'homosexualité est illégale. En Iran, en Mauritanie, en Arabie Saoudite, au Soudan, au Yémen ou aux Émirats Arabes Unis, elle est passible de la peine de mort. Dans d’autres États, être homosexuel est un crime qui conduit à la prison, et prive donc aussi du droit de se réunir ou de manifester pour défendre ou revendiquer ses droits. Le quotidien peut également être fait de menaces et d’humiliations dans des paroles ou dans des actes, qui peuvent aller jusqu’aux agressions.

Pour en savoir plus sur les demandes d’Amnesty International pour lutter contre les discriminations à l’encontre des personnes LGBTI : https://www.amnesty.fr/discriminations

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

France / Droit de manifester. Amnesty international dénonce les arrestations et poursuites de milliers de manifestants pacifiques en France avant et pendant la pandémie de Covid-19

Publié le : 29.09.20

Intitulé Arrêtés pour avoir manifesté. La loi comme arme de répression des manifestants pacifiques en France, le rapport de l’organisation établit que des manifestants pacifiques, des secouristes,...

Invitation presse I 28.09.20 I Lancement Rapport France / Droit de manifester. La loi comme arme de répression

Publié le : 24.09.20

Amnesty International vous convie au lancement SOUS EMBARGO* de son nouveau rapport le lundi 28 septembre 2020 à 9h30 à Paris, à La Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e (Métro Couronne...

[Rapport] Des entreprises de l’UE vendent des outils de surveillance à des responsables d’atteintes aux droits humains en Chine

Publié le : 21.09.20

De nouvelles investigations menées par Amnesty International mettent en lumière les raisons de l’échec des règles établies par l’Union européenne (UE) pour contrôler les exportations de technologies de...

France / Police. Le nouveau Schéma national du maintien de l’ordre doit être ambitieux pour mettre fin aux violations des droits humains  

Publié le : 16.09.20

« Les premières annonces du ministre de l’Intérieur, vendredi 11 septembre 2020, à la veille de la reprise des manifestations des Gilets jaunes, ne nous ont pas rassurés. On ne s’engage pas dans une...

Calais : il est urgent que la distribution alimentaire par les associations soit à nouveau permise

Publié le : 11.09.20

« Il est urgent que les autorités françaises reviennent sur leur décision d’interdire la distribution de nourriture par les associations humanitaires à Calais », ont déclaré Amnesty International France,...

DROIT D’ASILE / FRONTIÈRE FRANCO-ITALIENNE. La France viole le droit d’asile à la frontière franco-italienne confirme le Conseil d’État.

Publié le : 09.07.20

Le 8 juillet 2020, le Conseil d’Etat a confirmé ce que nos associations dénoncent depuis de nombreuses années : le ministère de l’Intérieur bafoue le droit d’asile à la frontière avec l’Italie. En mai...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres