Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Bélarus. Plus de 1 000 personnes arrêtées en une seule journée de manifestations pacifiques alors que la répression contre les droits se durcit

En réaction à l’arrestation de plus de 1 000 personnes en une seule journée lors de manifestations pacifiques organisées à Minsk et dans diverses villes du Bélarus, Marie Struthers, directrice du programme Europe de l’Est et Asie centrale à Amnesty International, a déclaré :

« Au cours du week-end, les forces de sécurité sous commandement du président Alexandre Loukachenko ont intensifié les mesures de représailles contre la dissidence pacifique et fait monter d’un cran la crise des droits humains au Bélarus : des vidéos terribles montrent des policiers antiémeutes frapper des manifestant·e·s non armés et des policiers pousser de force des personnes âgées dans des fourgons.

« Ces actes viennent étoffer le dossier déjà épais des violations des droits humains imputables au gouvernement, qui englobe l’usage illégal de la force, les arrestations arbitraires massives et la torture et les mauvais traitements infligés à ceux qui s’opposent au gouvernement d’Alexandre Loukachenko. Des centaines de personnes arrêtées encourent jusqu’à 15 jours de détention administrative, une peine qui peut s’appliquer plusieurs fois pour constituer un emprisonnement de longue durée visant à faire taire et intimider les personnes concernées.

« Des centaines de milliers de sympathisant·e·s d’Amnesty International du monde entier demandent que les autorités bélarussiennes cessent de réprimer la population et respectent enfin les droits humains. En tant que mouvement mondial, nous veillerons à ce que ceux qui bafouent les droits humains des manifestant·e·s pacifiques ou en donnent l’ordre aient un jour à répondre de leurs actes devant une cour de justice. »

Complément d’information

D’après l’organisation de défense des droits humains Viasna, les forces de sécurité ont interpellé au moins 1 053 personnes au cours du week-end à Minsk et dans diverses villes du Bélarus, alors que les manifestant·e·s étaient descendus dans les rues pour le 14e dimanche consécutif. Au moins neuf journalistes ont été arrêtés alors qu’ils couvraient les évènements, selon l’Association des journalistes du Bélarus.

À Minsk, la police a empêché la formation d’une seule colonne, séparant les manifestant·e·s en plusieurs groupes qu’elle a activement pourchassés. Les arrestations se sont poursuivies à Minsk jusque dans la soirée, après la fin des manifestations. Selon des témoins et des vidéos, la police a fait un usage indiscriminé de la force et a frappé indifféremment manifestant·e·s et passant·e·s.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Bélarus. Un témoin dans une affaire d’homicide de manifestant imputable à la police risque la réclusion à perpétuité

Publié le : 16.12.20

Les autorités bélarussiennes tentent de dissimuler la responsabilité de la police dans la mort d'un manifestant pacifique en portant de graves accusations pénales contre un témoin-clé, a déclaré Amnesty...

Bélarus. Un manifestant pacifique placé en garde à vue par la police après avoir été roué de coups est mort à l’hôpital

Publié le : 13.11.20

En réaction à la mort du manifestant pacifique Raman Bandarenka, un artiste qui a été roué de coups par des hommes masqués puis placé en garde à vue à Minsk, Marie Struthers, directrice pour l’Europe de...

Bélarus. Les autorités lancent une vague de procédures pénales contre des centaines de manifestant·e·s pacifiques

Publié le : 03.11.20

En réaction aux informations selon lesquelles les autorités bélarussiennes ont intenté des procédures pénales en nombre contre plus de 200 manifestant·e·s pacifiques arrêtés en marge d’un rassemblement...

Bélarus. Le mouvement mondial appelle les autorités à mettre fin à la répression des manifestations pacifiques

Publié le : 28.10.20

Amnesty International a informé les autorités du Bélarus qu’elle avait recueilli environ 191 000 signatures de sympathisant·e·s qui appellent à mettre fin à la répression des manifestations pacifiques...

Bélarus. Violente répression de manifestations pacifiques et arrestation de travailleurs et travailleuses qui prévoyaient de manifester

Publié le : 26.10.20

Réagissant aux dernières violences policières en date commises au Bélarus et à l’arrestation de plusieurs centaines de personnes lors de manifestations pacifiques le 25 octobre, et alors que débute aujourd’hui...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres