Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Le président français Emmanuel Macron et un homme déguisé en Père Noël visitent les invités lors de la fête de Noël pour les enfants à l'Elysée à Paris © REUTERS/Etienne Laurent/Pool

Le président français Emmanuel Macron et un homme déguisé en Père Noël visitent les invités lors de la fête de Noël pour les enfants à l'Elysée à Paris © REUTERS/Etienne Laurent/Pool

Le président français Emmanuel Macron et un homme déguisé en Père Noël visitent les invités lors de la fête de Noël pour les enfants à l'Elysée à Paris © REUTERS/Etienne Laurent/Pool

Contrôle des armes
Interpellation

Stop aux ventes illégales d’armes : dites-le avec une carte de vœux

La nouvelle année : de bons repas, des cadeaux par milliers, l’incontournable carte de vœux… et surtout le casse-tête des bonnes résolutions ! Une occasion en or de vous adresser à votre député/députée et au président de la République et de leur faire quelques suggestions. On vous indique la marche à suivre.

On pourrait commencer par formuler le vœu qu’aucun civil dans le monde ne soit victime d’une arme française, par exemple. Et suggérer de prendre des bonnes résolutions allant dans ce sens.

Car pour l’instant, c’est exactement le contraire de ce que fait la France avec l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis ou encore l’Égypte. La France prend le risque extrêmement élevé que les armes vendues à ces pays soient utilisées contre des civils, par les deux premiers dans le cadre du conflit au Yémen, la pire crise humanitaire au monde, ou dans un contexte de violentes répressions internes pour le dernier.

En 2020, il n’est plus possible de risquer que des armes françaises servent à commettre ou faciliter des violations graves des droits humains. Le gouvernement français ne cesse d’être alerté sur les risques que représentent certains de ses transferts d’armement. Pourtant, il continue de vendre, et ce dans la plus grande opacité, des équipements militaires à des pays qui pourraient les utiliser contre des civils, .

Il est donc plus qu’urgent que la France améliore sa transparence et mette en place un véritable contrôle sur ses exportations d’armes, comme elle s'y était engagée en signant le Traité sur le commerce des armes.

Le 31 décembre 2019, Emmanuel Macron a formulé ses vœux à la nation. C’est à votre tour ! Et pourquoi ne pas en profiter pour lui suggérer, ainsi qu’à vos élus, de bonnes résolutions en termes de respect des droits humains ?

Sur Twitter

Envoyez vos vœux à M. Macron

Envoyez vos vœux au président de la République sur Twitter.

Nous vous proposons un exemple de message ci-dessous. Téléchargez notre carte et ajoutez-la dans votre tweet en tant qu’image.

Message à copier / coller dans votre tweet :

"M. @EmmanuelMacron, la nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions. Je formule donc le vœu qu’aucun civil dans le monde ne soit victime d’une arme française.

En vous souhaitant une bonne année 2020 ! #SilenceOnArme

https://bit.ly/36C8lBh"

Envoyez vos vœux à votre député/députée

Envoyez vos vœux au député ou députée de votre circonscription sur Twitter.

1/ Trouvez votre circonscription

https://www.nosdeputes.fr/circonscription

2/ Trouver le compte Twitter du député de votre circonscription

Télécharger le fichier Excel des comptes Twitter

Télécharger le fichier PDF des comptes Twitter

3/ Nous vous proposons un exemple de message ci-dessous. Télécharger notre carte et ajoutez-la dans votre tweet en tant qu’image.

Message à copier / coller dans votre tweet :

"M. ou Mme [@compteTwitterdevotredéputé], la nouvelle année est l’occasion de prendre de bonnes résolutions. Je formule donc le vœu qu’aucun civil dans le monde ne soit victime d’une arme française.

En vous souhaitant une bonne année 2020 ! #SilenceOnArme

https://bit.ly/36C8lBh"

Par mail

Envoyez vos vœux à votre député

Vous pouvez retrouver l’adresse mail de votre député à cette adresse : https://www.nosdeputes.fr/

Avec copie à armes@amnesty.fr afin que nous puissions faire un suivi du nombre de mails envoyés.

Ci-dessous le message que vous pouvez envoyer, ajoutez le PDF de cette carte de vœux en pièce jointe.

Message à envoyer :

Monsieur le député [OU Madame la députée],

Pour cette nouvelle année 2020, je formule le vœu qu’aucun civil dans le monde ne soit victime d’une arme française.

À cette fin, je me permets de vous rappeler les obligations qui sont les vôtres en ce qui concerne le commerce des armes. Je vous demande donc de prendre toutes les bonnes résolutions qui s’imposent pour que, conformément au droit international, des armes ou équipements français vendus à des pays tiers ne soient jamais utilisés contre des populations ou des biens civils.

Il s’agit d’abord de préserver des vies. Il en va aussi de la crédibilité de la France et de la vôtre au regard des engagements internationaux du pays.

Espérant que mon message sera entendu, veuillez recevoir l’expression de ma haute considération.

Pour aller plus loin

Vous pouvez commander un lot de cartes papier en vous rendant sur cette page.

Commande accessible uniquement aux membres.

Cartes de vœux pour M. Macron à commander sur notre site (recto)

Cartes de vœux pour M. Macron à commander sur notre site (verso)

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres