Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

A lire en juin 2022 I La Chronique, le mensuel d'Amnesty avec un zoom sur la Tunisie et le nouveau bref du printemps consacré au "délit de faciès"

1er Juin 2022

[LA CHRONIQUE D’AMNESTY N° 427]

Édition de juin 2022 – TUNISIE / UNE DÉMOCRATIE DÉMANTELÉE

Après le printemps, l’hiver

Il était un ovni, un prof d’université, qui discutait de révolution avec ses élèves sur les bancs de la fac, un candidat antisystème. Il avait promis de rendre au peuple tunisien cet élan révolutionnaire qui, depuis 2011, s’était essoufflé, faute d’être porté. En septembre 2019, Kaïs Saïed fut élu président avec un score écrasant de 70 % des voix.  Depuis, l’homme providentiel est devenu le fossoyeur de la révolution. En moins de trois ans, il a détricoté toutes les instances représentant ce peuple qui l’a élu. Le 25 juillet 2021, il s'arroge les pleins pouvoirs en limogeant le Premier ministre. En février dernier, il dissout le Conseil supérieur de la magistrature. En mars, il dissout cette fois le Parlement et envoie en prison un député mécontent. Fin avril, à trois mois d’un referendum sur la Constitution, à huit mois des élections législatives, le président tunisien décide de nommer le chef de l’Autorité électorale. 

Ce mois-ci, l’écrivain Christophe Boltanski, victime de violences policières en 2005, est parti à la rencontre des nouvelles victimes d’un régime, de nouveau, à la dérive.

Virginie Roels

Rédactrice en chef

Dossier

TUNISIE. UNE DÉMOCRATIE DÉMANTELÉE

Dix-sept ans après avoir été poignardé, en pleine rue, sur ordre de Ben Ali, l’écrivain et journaliste Christophe Boltanski est retourné en Tunisie. Il a mesuré à quel point l’État renoue avec une répression d’un autre temps.

Reportage

NIGERIA. LA SPIRALE DE LA DÉSCOLARISATION

C’est l’autre effet secondaire du Covid-19. Dans les bidonvilles de Lagos, les habitants, écrasés par les conséquences économiques de la pandémie renoncent à envoyer leurs enfants à l’école. Une génération sacrifiée, faute d’être aidée.

Sylvain Hounkpe, le directeur de l’une des écoles privées de Makoko. Souvent bénévoles, les enseignants du quartier peinent à faire venir leurs élèves à l’école. ©Sadak Souici

Récit  

CROATIE. DEVENIR UNE FAMILLE ARC-EN-CIEL

Leur bataille n’était pas gagnée d’avance, mais à force de détermination, Mladen et Ivo ont réussi. La justice croate a fini par leur donner le droit d’adopter deux enfants. Une victoire qui ouvre la voie à tous les couples gay et lesbiens, souhaitant, eux aussi, adopter.

[bref, tout comprendre aux droits humains n°8]

Printemps 2022 – « Délit de faciès ». Zoom sur les discriminations raciales

En France, les contrôles au faciès visent principalement les jeunes hommes noirs, arabes ou perçus comme tels. C’est la principale manifestation des discriminations raciales. Pourtant, les contrôles d’identité fondés sur la race, l’origine ethnique ou la couleur de peau sont illégaux. Cette pratique nie la dignité des personnes contrôlées et viole leurs droits fondamentaux. Ce nouveau numéro de bref</em> vous explique en quoi.

RAP : exister sur parole

Entretien avec le sociologue Karim Hammou.

La différence, quelle différence ?

Explication avec la philosophe Nadia Yala Kisukidi. Un numéro superbement illustré par l’artiviste Hina Hundt.

*************

Informations complémentaires

L’édition de juin 2022 de La Chronique, mensug>el d’Amnesty, ainsi que l’édition de ce printemps de bref, le t>rimestriel des droits humains pour les collégiens, sont accessibles aux liens de téléchargent ci-dessus.

Pour recevoir gratuitement un numéro de La Chronique > chronique@amnesty.fr em>

Pour joindre l’équipe de bref > bref@amnesty.fr. </em>

Pour toute demande d’information & interviews > spresse@amnesty.fr

Amnesty International France - Service presse - 01 53 38 66 00 / 06 76 94 37 05 – spresse@amnesty.fr

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant de plus de 10 millions de membres et sympathisants qui œuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Amnesty International a reçu le prix Nobel de la paix en 1977. La section française (AIF) a été créée en 1971. Son financement repose sur la générosité du public (200 000 donateurs), sur les ventes de produits de soutien et les cotisations de près de 120 000 membres. AIF est agréée par le Comité de la charte du don en confiance. www.amnesty.fr - @amnestypresse - Agir - Faire un don

 

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Compétence universelle : la France ne doit pas exporter son modèle d’impunité

Publié le : 22.07.22

Amnesty International France est vivement préoccupée par la position de la France dans le contexte des négociations du projet de traité multilatéral d’entraide judiciaire en matière de crimes de guerre,...

Face à la menace sans précédent qui pèse sur le droit de manifester, Amnesty International lance une campagne mondiale

Publié le : 19.07.22

Beaucoup de victoires se sont remportées dans la rue. Le droit de manifester doit être protégé pour que nos droits soient défendus. Préoccupée par la régression de ce droit partout dans le monde, Amnesty...

Amnesty International partenaire du Festival d’Avignon

Publié le : 11.07.22

Pour la 8e année, Amnesty International France est fière de s’associer et de tisser avec le Festival d’Avignon des liens étroits autour des enjeux de droits humains. Du 16 au 18 juillet 2022, dans le cadre...

Le rapatriement de 35 enfants français de Syrie ne doit être qu’une étape dans le retour rapide de tous les enfants et mères détenus dans le pays

Publié le : 05.07.22

Le rapatriement de 35 enfants français de Syrie ne doit être qu’une étape dans le retour rapide de tous les enfants et mères détenus dans le paysEn réaction à l’annonce, ce mardi 5 juillet 2022, du...

 [DÉCLARATION PUBLIQUE] France. La décision du Conseil d’État entérine la discrimination à l’encontre des femmes musulmanes à Grenoble

Publié le : 22.06.22

« Les interdictions restreignant ce que les femmes ont le droit de porter sont punitives, favorisent les préjugés et confortent la discrimination raciste et sexiste intersectionnelle contre les femmes...

Pas de répit en France pour les étranger.es d’Ukraine

Publié le : 09.06.22

Près de 5 millions de personnes ont fui l’Ukraine pour l’Europe en trois mois, dont une centaine de milliers sont arrivées en France, suscitant un mouvement de solidarité exceptionnel et une mobilisation...

A lire en juin 2022 I La Chronique, le mensuel d'Amnesty avec un zoom sur la Tunisie et le nouveau bref du printemps consacré au "délit de faciès" - Amnesty International France