Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
chro sept 22 visuel composite

Notre magazine La Chronique & bref

Prendre du temps et du recul pour comprendre nos combats pour les droits humains, c’est ce que proposent La Chronique et son supplément, bref. Quand l’actualité presse et accélère, prenons le temps de lire et de réfléchir !

LA CHRONIQUE, NOTRE MAGAZINE D'ENQUÊTES ET DE REPORTAGES

La Chronique est le magazine phare d’Amnesty International France.

Chaque mois, des journalistes racontent l'histoire de celles et ceux qui se battent pour les droits humains. Au sommaire : des reportages, des portfolios, des débats, de la culture... Pour une information fiable, indépendante et éclairante sur des sujets en lien avec les droits humains.

Découvrir le dernier numéro

mai 2022

Au sommaire :

DOSSIER Afghanistan

Un an déjà

REPORTAGE

Liban : Nouvelles vannes

RECIT

Yémen : l'armée des ombres

Virginie Roels - Rédactrice en chef de La Chronique, le magazine d’Amnesty International France

ABONNEZ-VOUS À LA CHRONIQUE

S’abonner à La Chronique, c’est soutenir un journalisme libre et indépendant au service des droits humains !

3
/mois
Tarif adhérent
3
.60
/mois
Tarif non-adhérent

BREF, UN SUPPLÉMENT POUR TOUT COMPRENDRE AUX DROITS HUMAINS

Face à la déferlante de l’actualité, chaque saison, bref choisit de s’arrêter sur un seul thème par numéro pour décrypter de manière simple un sujet lié aux droits humains. L’objectif : rendre ces questions parfois complexes accessibles à toutes et tous, et surtout aux jeunes. Et pour cela bref se plie littéralement en quatre : car oui, notre petit objet éditorial se plie et se déplie sans modération !

bref, une publication papier aussi sérieuse sur le fond que ludique sur la forme, à mettre entre toutes les mains, dès le collège !

Couv Bref N°8 230pix
Eté 2022

Délits de faciès

En France, les contrôles au faciès visent principalement les jeunes hommes noirs, arabes ou perçus comme tels. C’est la principale manifestation des discriminations raciales.

Pourtant, les contrôles d’identité fondés sur la race, l’origine ethnique ou la couleur de peau sont illégaux. Cette pratique nie la dignité des personnes contrôlées et viole leurs droits fondamentaux. Ce numéro de bref vous explique en quoi.

Découvrez La Chronique, le magazine d'Amnesty International - Amnesty International France