Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Action Urgente

Frédéric Vuillaume risque la prison pour avoir manifesté pacifiquement en France

Actions urgentes

Grâce à nos Actions urgentes, vous pouvez agir en quelques minutes pour des personnes en danger. Simple rapide et efficace, ce mode d’action a du poids.

Les Actions Urgentes sont des alertes que nous lançons pour défendre une personne – ou un groupe de personnes – faisant face à une situation dramatique qui nécessite une réaction immédiate. Condamnation à mort, emprisonnement, expulsion forcée, … dès qu’un cas est identifié nos chercheurs et chercheuses déclenchent une Action Urgente.

Une à deux fois par mois, vous recevez un SMS pour venir en aide à une personne exposée à une situation grave. En nous mobilisant rapidement et massivement nous pouvons améliorer la situation de personnes en danger. 

Comment ça marche ?

1. Nos chercheuses et chercheurs identifient une situation qui nécessite une action immédiate  

2. Une Action Urgente est déclenchée 

3. Vous recevez un SMS avec un lien pour agir 

4. Vous prenez connaissance de la situation 

5. Vous passez à l’action rapidement en contactant les autorités concernées par email 

Vous avez plus de pouvoir que vous ne le pensez. 

Février 2021, message reçu de l’un de nos chercheurs : la santé de Solafa Magdy, journaliste égyptienne emprisonnée arbitrairement, se dégrade.  

Nous déclenchons une Action Urgente : il faut agir, vite, pour faire pression sur les autorités égyptiennes.  

Nous envoyons un SMS aux inscrits pour parler de cette situation avec un lien pour agir. 

Sur ce lien, on raconte d’abord l’histoire de cette jeune journaliste et on indique ensuite comment contacter les autorités égyptiennes par email. Nos équipes ont identifié une cible principale, qui sera la plus à même de réagir à notre mobilisation. Son adresse email est automatiquement renseignée ce qui permet de la contacter directement.  

En moins de deux mois, plus de 6.000 mails ont été envoyés aux autorités égyptiennes grâce à notre Action Urgente. Notre mobilisation a payé. Solafa Magdy a été libérée le 14 avril ! 

Lire aussi : notre mobilisation pour Solafa Magdy

Ne doutez jamais que votre action peut changer le cours des choses.

Dans un cas sur trois, on constate une amélioration de la situation de la personne en danger. La mobilisation paye. En France, 1 328 personnes ont déjà rejoint notre réseau, c'est à votre tour ! 

1. Nos chercheurs connaissent le terrain

Nos chercheurs enquêtent et vérifient des informations pendant des mois sur le terrain. Ils maîtrisent parfaitement les situations, les enjeux politiques locaux, les leviers d'influence. Ils déclenchent une Action Urgente quand la situation d’une personne ou groupe est critique, et quand la mobilisation de nos militantes et militants peut l’améliorer.

2. Notre service est ultra rapide

Nous limitons au maximum les intermédiaires : c'est le chercheur sur le terrain qui rédige lui-même l'Action Urgente et notre Secrétariat International la valide rapidement. Notre équipe en France se charge ensuite de vous la présenter, de façon à ce que vous puissiez connaître la situation et agir en quelques minutes.

3. Chaque message envoyé est unique

C''est vous qui adressez le message, pas nous. Nous vous fournissons seulement un modèle de lettre que vous pourrez personnaliser. Vous l'envoyez directement aux autorités qui peuvent agir sur la situation. Pas d'usine à clic, pas de spam : chaque message envoyé est unique, personnalisé, et signé.

DES VICTOIRES GRÂCE À NOS ACTIONS URGENTES

Du Bangladesh à la Chine, en passant par le Vietnam, les États-Unis ou encore l'Iran, des personnes qui se trouvaient dans une situation grave ont été libérées. Pour chacune de ces personnes, nous avons lancé des Actions Urgentes. En nous mobilisant massivement et rapidement, nous avons pu faire entendre nos voix auprès des autorités. Merci !

Lire plus : Chacun d’eux vous remercie, voici leur portrait

Le 19 avril 2021, Paing Phyo Min, jeune artiste birman de 23 ans a été libéré après avoir passé plus de deux ans derrière les barreaux. Il avait été condamné à une peine de 6 ans de prison pour avoir critiqué l’armée lors d’un spectacle d’art traditionnel. Face à cette parodie de justice, nous avions déclenché une Action Urgente. Vous avez été des milliers à interpeller les autorités birmanes par email. Aujourd’hui, si Paing est enfin libre et près de sa famille, c’est en partie grâce à vous. Un immense merci !

Continuez d'agir pour ces personnes en danger

En Iran, cet universitaire irano-suédois a été condamné à mort après un procès inique. L’action de centaines de militants ont déjà permis la suspension de son exécution, mais ce n’est pas suffisant. Ce que nous voulons  ? L’annulation de sa sentence !

Stop à l'exécution d'Ahmadreza Djalali !

En Chine, pour avoir critiqué la gestion de la crise du Covid-19 par les autorités chinoises, cette journaliste est emprisonnée et torturée. Ce que nous voulons ? Sa libération immédiate et inconditionnelle !

Liberté pour Zhang Zhan !

En Russie, les autorités s’acharnent sur l’opposant politique Alexeï Navalny. Il a été condamné à deux ans et demi de prison. Sa santé se dégrade de jour en jour. Ce que nous voulons ? Qu'il ait accès à des soins médicaux adaptés et qu'il soit libéré !

Liberté pour Alexeï Navalny !

Actions urgentes

S'inscrire

Recevez un à deux SMS par mois pour agir en faveur d'une personne dont les droits sont menacés ou violés

Les données personnelles collectées sur ce formulaire sont traitées par Amnesty International France (AIF), afin de vous envoyer nos offres d’engagement, qu’elles soient militantes ou financières. Conformément au RGPD du 27 avril 2016 , vous pouvez exercer vos droits en contactant le service des Relations membres et donateurs d’AIF par email à smd@amnesty.fr Pour plus d’information sur le traitement de vos données personnelles, veuillez consulter notre politique de confidentialité

Agir
Être prévenu par SMS