Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 34 €
Agir

Soutenez-nous

Actions urgentes pour des personnes en danger, révélations de l’affaire Pegasus, enquête sur la situation des Ouïghours en Chine… c’est grâce à votre soutien que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance.

Des médecins internes tiennent des pancartes lors d'une manifestation pour réclamer une augmentation de salaire devant le GMERS Sola Medical College and Civil Hospital, en Inde, le 14 décembre 2020.
Des médecins internes tiennent des pancartes lors d'une manifestation pour réclamer une augmentation de salaire devant le GMERS Sola Medical College and Civil Hospital, en Inde, le 14 décembre 2020 © SAM PANTHAKY / AFP

Des médecins internes tiennent des pancartes lors d'une manifestation pour réclamer une augmentation de salaire devant le GMERS Sola Medical College and Civil Hospital, en Inde, le 14 décembre 2020 © SAM PANTHAKY / AFP

Des médecins internes tiennent des pancartes lors d'une manifestation pour réclamer une augmentation de salaire devant le GMERS Sola Medical College and Civil Hospital, en Inde, le 14 décembre 2020 © SAM PANTHAKY / AFP

Rapport annuel : en 2020, le Covid-19 frappe de plein fouet les droits humains

En 2020, le monde a été fortement secoué par la pandémie de Covid-19. Cette pandémie, et certaines mesures adoptées pour y faire face, ont eu un effet dévastateur sur les droits de millions de personnes.

L'irruption de la pandémie de Covid-19 a révélé, et parfois aggravé, des abus et des inégalités déjà ancrés dans nos sociétés. Des inégalités résultant des discriminations fondées entre autres sur l’origine ou le genre. En se cumulant, elles ont accru la vulnérabilité de certaines populations dont les droits ont été encore plus menacés ou violés, à commencer par l’accès aux soins.

Les abus et les inégalités exacerbés par la pandémie ont été dénoncés et combattus par des mouvements citoyens tels que Black Lives Matter ou certaines mobilisations en faveur des droits des femmes.

La pandémie a brutalement mis en évidence les conséquences d’années de crises politiques et financières et les défaillances des systèmes mondiaux de gouvernance et de coopération. Une situation accentuée par la manière dont de nombreux États se sont dérobés face à leurs responsabilités ou s’en sont pris à des institutions multilatérales.

Cette tendance lourde est particulièrement sensible dans trois domaines : les atteintes aux droits à la vie, à la santé et à la protection sociale ; les violences liées au genre et les menaces pesant sur les droits sexuels et reproductifs ; et la répression de la dissidence.

Actualités