Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
< Retour
Parfois, vous voyez un petit garçon qui se rend aux toilettes et aussitôt un détenu adulte qui lui court après. Quand le petit garçon ressort, vous n’avez pas besoin qu’on vous raconte ce qu’il s’est passé. 
Témoignage d’un détenu de la prison de Maiduguri au Nigeria issu du rapport d'Amnesty International
14
Jours restants
€ 53,831 collectés
Objectif € 100,000
Aidez-nous à réunir € 100,000 !
Photo © Copyright : Afolabi Sotunde / REUTERS

Article N°34

Être à l’abri de l’exploitation sexuelle

JE FAIS UN DON

Les États parties s'engagent à protéger l'enfant contre toutes les formes d'exploitation sexuelle et de violence sexuelle, contre son exploitation à des fins de prostitution ou d’autres pratiques sexuelles illégales, à des fins de production de spectacles ou de matériel à caractère pornographique.

Non, le corps des enfants n’est pas une marchandise !

Au Burkina Faso, malgré une loi l’interdisant, les mutilations génitales féminines continuent d’être pratiquées clandestinement  entraînant de graves complications pour les jeunes filles. Outre l’extrême douleur et le traumatisme moral qu’engendrent ces mutilations, les conditions sanitaires dans lesquelles elles sont effectuées entraînent de graves complications menant parfois à la mort. À cela s’ajoute la pratique des mariages forcés, qui touche 51 filles mineures sur 100.  Les mariages forcés peuvent entraîner des grossesses précoces et des complications liées à la grossesse, au détriment de la santé et de l’accès à l’éducation des jeunes filles concernées.

Au Nigeria, des mineurs incarcérés dans des prisons de l’État de Borno sont victimes de violences sexuelles qui sont malheureusement devenues monnaie courante. L’État de Borno a mis en place une commission d’enquête mais nous n’avons pas pu accéder aux résultats et tentons de les obtenir.

Avec vous à nos côtés, nous pourrons renforcer notre action et pousser les autorités à stopper ces pratiques cruelles et inhumaines et faire avancer la protection des enfants.

JE FAIS UN DON
Nos Actions
  • Enquêter pour dénoncer les violations des droits des enfants et réclamer justice
  • Appeler les États à respecter la Convention internationale des droits de l’enfant
  • Mener des actions fortes pour faire pression sur les responsables de ces violations
  • Porter des programmes d’éducation aux droits humains dans les écoles
  • Poursuivre chaque combat jusqu’à la victoire et rendre le monde plus juste
AIDEZ-NOUS À FAIRE RESPECTER LEURS DROITS, FAITES UN DON
80
Soit 27,20€ après déduction fiscale
Avec 80€, vous nous aidez par exemple à mener des campagnes de mobilisation et d’interpellation pour faire pression sur les pouvoirs publics
120
Soit 40,80€ après déduction fiscale
Avec 120€, vous participez par exemple au financement de notre programme d’éducation aux droits humains auprès des plus jeunes
150
Soit 51€ après déduction fiscale
Avec 150€, vous contribuez par exemple à envoyer des chercheurs sur le terrain pour relever des preuves, recueillir des témoignages et constater les violations des droits
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres