Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Viêt-Nam. La nouvelle Loi relative à la cybersécurité est un coup dur pour la liberté d'expression

Publié le 13.06.2018.

En réaction aux informations selon lesquelles l'Assemblée nationale du Viêt-Nam a voté l'adoption d'une loi très répressive relative à la cybersécurité, qui confère au gouvernement des pouvoirs très étendus permettant de restreindre la liberté en ligne, Clare Algar, directrice des opérations mondiales au sein d’Amnesty International, a déclaré :

« Cette décision risque d’avoir des conséquences dévastatrices pour la liberté d'expression au Viêt-Nam. Dans le climat profondément répressif du pays, l'espace en ligne était un refuge relatif où les citoyens pouvaient partager des idées et des opinions sans trop craindre la censure des autorités.

« Au regard des vastes pouvoirs que la loi confère au gouvernement pour surveiller les activités en ligne, ce vote signifie qu'il n'y a plus de lieu sûr au Viêt-Nam où les gens pourront s'exprimer librement.

« Cette loi ne peut être appliquée que si les entreprises de haute technologie coopèrent avec le gouvernement et lui transmettent les données privées qu'il réclame. Ces entreprises ne doivent pas contribuer à des violations des droits humains et nous leur demandons d'user de leur considérable pouvoir pour s'opposer au gouvernement vietnamien au sujet de cette législation régressive. »

Complément d’information

La nouvelle Loi relative à la cybersécurité donne aux autorités vietnamiennes de nouveaux pouvoirs étendus, leur permettant notamment de contraindre des entreprises de services technologiques à livrer de vastes quantités de données, dont des informations personnelles, et à censurer des publications d’utilisateurs.

Amnesty International a adressé une lettre aux PDG d'AppleFacebookGoogle et Microsoft, ainsi qu’au président de Samsung.

Elle a mis en avant ses préoccupations au sujet de cette loi et demandé aux entreprises de faire pression sur le gouvernement vietnamien.

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres