Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Salvador. Les droits humains en danger

Réagissant à la révocation, au cours d’une séance de l’Assemblée législative du Salvador, de magistrats de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême de justice et du procureur général de la République, Erika Guevara Rosas, directrice pour les Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« À la fin de la semaine, le monde a été témoin d’une nouvelle tentative des autorités salvadoriennes de ramener le pays à un moment de son histoire où les droits humains étaient bafoués quotidiennement.

« L’indépendance de la justice est fondamentale dans tout État qui dit respecter les droits humains. En l’attaquant, l’Assemblée législative affiche devant le monde entier son mépris pour ces droits, notamment en ce qui concerne l’accès à la justice.

« Le président salvadorien a clairement indiqué qu’il ne permettra pas un examen international. Ce faisant, il oublie que l’État salvadorien est tenu de respecter les obligations en matière de droits humains qu’il a souscrites. La communauté internationale doit de toute urgence réagir de façon ferme et résolue face aux événements de ce mois de mai.

« En cette période sombre, nous réaffirmons notre engagement à dénoncer tous les abus et à nous tenir aux côtés du peuple salvadorien. Aucun acteur politique ne peut en cette fin de semaine revendiquer une quelconque victoire : c’est la société salvadorienne dans son ensemble qui est perdante. »  

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Salvador. La condamnation d’un des responsables de l’assassinat des prêtres jésuites doit rompre le cycle de l’impunité

Publié le : 11.09.20

Réagissant à la condamnation, le 11 septembre, de l’ancien colonel et vice-ministre salvadorien de la Sécurité publique Inocente Montano, déclaré coupable, par l’Audience nationale espagnole, de l’assassinat...

Salvador. À la suite de la visite de la CIDH, le gouvernement doit procéder à des changements majeurs pour garantir la protection des droits humains

Publié le : 20.08.20

Le gouvernement du président Nayib Bukele doit suivre les recommandations de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) et procéder à des changements majeurs afin d’améliorer la situation...

Salvador. Répression et promesses non tenues : le nouveau visage du pays après une année de gouvernement du président Nayib Bukele

Publié le : 01.06.20

Après une année à la tête du pays, Nayib Bukele et son gouvernement ont mis en alerte la communauté nationale et internationale des droits humains, qui observe à présent avec beaucoup d’inquiétude la situation...

Salvador. Des organisations internationales demandent au président de respecter les droits humains dans la réponse au COVID-19

Publié le : 30.04.20

À la lumière des mesures mises en place par le président Nayib Bukele pour contenir la pandémie, notamment le placement en confinement forcé de personnes ayant enfreint la quarantaine, Amnesty International,...

Salvador. Le déploiement de forces de sécurité au sein de l’Assemblée législative doit alerter sur l’avenir des droits humains

Publié le : 10.02.20

Réagissant à la session extraordinaire de l’Assemblée législative convoquée par le Conseil des ministres du gouvernement du président salvadorien Nayib Bukele, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme...