Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Russie. Deux descentes de police visent clairement à intimider un journaliste d’investigation

Après la perquisition de l’appartement moscovite du journaliste et rédacteur en chef Roman Dobrokhotov et celle du domicile de ses parents, Marie Struthers, directrice du programme Europe de l’Est et Asie centrale d’Amnesty International, a déclaré :

« Les descentes de police effectuées ce matin visent clairement à intimider un journaliste qui a fait connaître son intention de ne pas se laisser réduire au silence par la désignation de sa publication comme “agent de l’étranger” la semaine dernière.

« Il est à craindre que les perquisitions d’aujourd’hui n’annoncent la désignation prochaine de Roman Dobrokhotov comme suspect dans une procédure pénale pour diffamation qui pourrait lui faire encourir jusqu’à deux ans d’emprisonnement.

« Les autorités russes doivent cesser de harceler Roman Dobrokhotov, retirer la qualification de sa publication, The Insider, comme “agent de l’étranger” et mettre fin à la chasse aux sorcières menée contre les journalistes, les organisations de la société civile et les défenseur·e·s des droits humains qui s’opposent au gouvernement répressif de Vladimir Poutine. Elles doivent aussi dépénaliser la diffamation et arrêter d’utiliser des poursuites pénales contre leurs détracteurs. »

Complément d’information

Le 23 juillet, The Insider, publication dont Roman Dobrokhotov est le fondateur et rédacteur en chef, a été qualifié d’“agent de l’étranger” par les autorités russes.

Roman Dobrokhotov a déclaré que son média, immatriculé en Lettonie, ne tiendrait pas compte de cette décision.

La loi russe sur les “agents de l’étranger”, aux dispositions draconiennes, est largement utilisée pour couper les financements d’organisations de la société civile et de médias indépendants, pour salir leur réputation et intimider ou poursuivre leurs employé·e·s. Elle a été en outre modifiée afin de s’appliquer aux personnes individuellement, permettant ainsi de prendre pour cibles des défenseur·e·s des droits humains et des militant·e·s.

Aux termes de cette loi, la mention « agent de l’étranger » doit figurer sur toutes les publications et autres supports diffusés par des associations publiques et leurs membres, et les employé·e·s d’ONG et les personnes désignées comme telles ont l’obligation de s’enregistrer à ce titre.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Russie. La fin du chemin pour celles et ceux qui veulent exercer leur droit de manifester

Publié le : 12.08.21

Les autorités en Russie ont sapé le droit à la liberté de réunion pacifique en utilisant des lois de plus en plus restrictives, des stratégies policières brutales et des poursuites pénales pour réduire...

Russie. La CEDH estime que l’interdiction des unions entre personnes de même sexe est une violation des droits fondamentaux

Publié le : 13.07.21

Réagissant au jugement rendu par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), qui considère que la Russie enfreint la Convention européenne des droits de l’homme en ne prévoyant pas la possibilité...

Russie. Les perquisitions chez des journalistes de Proekt.Media constituent une atteinte éhontée à la liberté de la presse

Publié le : 29.06.21

En réaction aux perquisitions effectuées mardi 29 juin chez trois journalistes du média d’investigation indépendant Proekt.Media, notamment chez son rédacteur en chef Roman Badanine, Natalia Zviagina,...

Russie. Les ONG d’Alexeï Navalny interdites car désignées comme «extrémistes», ce qui prive des milliers de personnes de leurs droits

Publié le : 10.06.21

En réaction aux informations selon lesquelles un tribunal russe a désigné trois organisations fondées par Alexeï Navalny comme « extrémistes », Natalia Zviagina, directrice du bureau d'Amnesty International...

Russie. Le directeur de Russie ouverte, arrêté après avoir été débarqué d’un avion, doit être libéré immédiatement

Publié le : 01.06.21

Réagissant aux informations selon lesquelles Andreï Pivovarov, directeur exécutif de Russie ouverte (un mouvement russe, récemment dissous, de défense de la démocratie et des droits humains), a été débarqué...