Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Royaume-Uni. La Haute Cour va examiner les transferts d’armes britanniques vers l’Arabie saoudite durant la guerre du Yémen

Dans le cadre d’une révision judiciaire historique les 7, 8 et 10 février, la Haute Cour du Royaume-Uni va statuer sur la légalité des transferts d’armes effectués par le gouvernement britannique à destination de l’Arabie saoudite durant le conflit armé qui se déroule au Yémen.

Amnesty International, Human Rights Watch, Rights Watch (UK) et Oxfam présenteront des communications à la Cour, dans le cadre de l’action judiciaire intentée par la campagne contre le commerce des armes (Campaign against Arms Trade – CAAT). 

« Le refus répété du gouvernement britannique de cesser les transferts d’armes dépasse l’entendement, étant donné les éléments nombreux et crédibles pointant les graves violations du droit international humanitaire et relatif aux droits humains, dont de possibles crimes de guerre, imputables à la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, a déclaré James Lynch, responsable du programme Contrôle des armes et droits humains à Amnesty International. 

« Il est navrant que les ONG doivent aller devant les tribunaux pour contraindre le gouvernement britannique à faire ce qui est juste pour le peuple du Yémen.

« Combien de civils doivent-ils être tués ou mutilés, se retrouver sans abri et voir leurs espoirs et leurs rêves brisés par les forces dirigées par l’Arabie saoudite que le gouvernement du Royaume-Uni, entre autres, continue d’armer imprudemment ? »

Aux termes du droit britannique, du Traité mondial sur le commerce des armes (TCA) auquel le Royaume-Uni est partie et des règles du droit international coutumier, le Royaume-Uni doit veiller à ce que ses transferts d’armes ne favorisent pas la commission de crimes de guerre par l’Arabie saoudite.

 

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Royaume-Uni/États-Unis. La signature de l’ordonnance d’extradition de Julian Assange par la ministre de l’Intérieur le met en danger

Publié le : 17.06.22

En réaction aux informations selon lesquelles la ministre de l’Intérieur britannique Priti Patel a signé l’ordonnance d’extradition de Julian Assange vers les États-Unis, où il sera inculpé au titre de...

Royaume-Uni. Approuver l’extradition de Julian Assange le met en danger et poserait une grave menace pour la liberté de la presse

Publié le : 20.04.22

Si le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni approuve la demande d’extradition visant Julian Assange déposée par les États-Unis, il enfreindra l’interdiction de la torture et créera un précédant alarmant...

Royaume-Uni. La libération de Nazanin Zaghari-Ratcliffe et Anoosheh Ashoori était attendue de longue date

Publié le : 16.03.22

En réaction aux informations selon lesquelles Nazanin Zaghari-Ratcliffe et Anoosheh Ashoori ont été libérés de détention en Iran et sont sur le point de quitter le pays, Sacha Deshmukh, directrice générale...

Royaume-Uni. Le refus de la Cour suprême d’accorder à Julian Assange le droit d’interjeter appel est un «coup porté à la justice»

Publié le : 14.03.22

En réaction à la décision de la Cour suprême du Royaume-Uni de refuser d’accorder à Julian Assange la permission de faire appel du précédent arrêt de la Haute Cour autorisant son extradition, Julia Hall,...

Royaume-Uni. La décision de la Haute Cour est bienvenue dans l’affaire de Julian Assange, mais des préoccupations demeurent quant aux restrictions en matière d’appel

Publié le : 24.01.22

En réaction à la décision rendue le 24 janvier 2022 par la Haute Cour d’éclaircir un point de droit relatif au recours en appel de Julian Assange, qui est d’« importance publique générale », Massimo Moratti,...

Royaume-Uni. La Haute Cour va examiner les transferts d’armes britanniques vers l’Arabie saoudite durant la guerre du Yémen - Amnesty International France