Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

FRANCE. « #JaiDéjà » Un concept fort et percutant pour sensibiliser les plus jeunes sur le sujet de la peine de mort !

Le 10 octobre 1981, la loi sur l’abolition de la peine de mort est entrée en vigueur en France, qui est devenue le 36e État dans le monde à lui tourner le dos. 40 ans plus tard, ils ne sont plus que 55 à condamner et tuer, dont 4 seulement sont responsables de près de 90% des exécutions, parfois pour des motivations absurdes. Amnesty International France a imaginé cette campagne d’affichage, qui débutera le 8 octobre 2021, à Paris, Nantes, Bordeaux, Lille, et Strasbourg, dans le but de sensibiliser les plus jeunes aux risques encourus par d’autres personnes dans le monde

Ce concept a pour objectif de leur faire prendre conscience d'une façon décalée que des personnes se font encore condamner à mort dans d'autres pays. Une campagne d’affichage qui cherche à les interpeller sur la réalité de la peine capitale dans le monde. Que notre cible puisse s’identifier à ce « #JaiDéjà » et qu’un effet miroir se produise pour susciter une prise de conscience.

Apercevoir le reflet de son visage sur une affiche miroir présentant un nœud coulant rapproche de façon simple et percutante la personne de cette réalité. Se trouver face à l’une de ces affiches en pleine rue permet d’entamer une réflexion sur la nécessité de poursuivre le combat pour l’abolition universelle pour un public qui n’a jamais connu la peine capitale en France.

Le « #JaiDéjà » est inspiré du jeu « Je n’ai jamais ? ». Qui n'a jamais joué à ce jeu? « Je n'ai jamais acheté de l’herbe », « Je n'ai jamais volé dans un magasin » ou encore « Je n'ai jamais consommé de l'alcool sur la voie publique », etc.

La réponse à l’une de ces questions simples peut entraîner une sentence, le plus souvent éthylique. Dans certains pays, ce sont ces exemples peu glorieux de délits mineurs qui peuvent vous valoir la peine de mort.

L’affichage massif dans l’espace public à Paris et en régions, à partir du 8 octobre 2021, a pour but de faire prendre conscience de façon décalée et directe de la réalité de la peine capitale dans le monde. Si la peine de mort est aujourd’hui abolie en France, chaque jour des personnes sont encore condamnées à mort et exécutées dans d'autres pays.

Pour plus d’infos :

Le dossier de presse « De l’abolition en France vers l’abolition universelle » est disponible sur l’espace presse d’Amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

FRANCE : Pour un arrêt de la maltraitance des personnes exilées à Calais, 150 associations soutiennent les revendications des grévistes de la faim de l'église Saint-Pierre.

Publié le : 26.10.21

150 associations, nationales, régionales et locales, expriment leur soutien aux revendications des grévistes de l'église Saint-Pierre à Calais, réclamant la fin immédiate des traitements inhumains et dégradants...

Ne laissons pas le contrôle des frontières primer sur la protection des vies humaines !

Publié le : 15.10.21

(A Paris, le 15/10/2021) - Le 12 octobre 2021, un train en provenance d’Hendaye a percuté quatre personnes qui se trouvaient sur les voies ferrées. Trois d’entre elles ont perdu la vie dans l’accident....

UE / Devoir de vigilance : un sondage révèle le soutien massif de l'opinion publique européenne pour mettre fin à l’impunité des multinationales

Publié le : 13.10.21

Plus de 80% des citoyen.nes européen.nes souhaitent des législations ambitieuses afin de tenir les entreprises juridiquement responsables des violations des droits humains et des atteintes à l'environnement...

[DÉCLARATION PUBLIQUE] Projet de loi « RPSI » sur les drones : insécurité pour les droits humains

Publié le : 21.09.21

Position d’Amnesty International sur l’article 8 du projet de loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure.

[Alerte presse] Délibéré du procès en appel des « 7 de Briançon » : rendez-vous le 9 septembre à Grenoble

Publié le : 07.09.21

Ce jeudi 9 septembre 2021, à 14h, la cour d’appel de Grenoble rendra sa décision dans le cadre du procès des sept personnes solidaires, dites, les « 7 de Briançon ». Un rassemblement de soutien est prévu...