Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Police anti-émeutes

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

France / Police. Le nouveau Schéma national du maintien de l’ordre doit être ambitieux pour mettre fin aux violations des droits humains  

Alors qu’aujourd’hui est attendue la publication du nouveau Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO), Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France, alerte sur les premiers éléments annoncés vendredi dernier par le ministre de l’Intérieur. 

« Les premières annonces du ministre de l’Intérieur, vendredi 11 septembre 2020, à la veille de la reprise des manifestations des Gilets jaunes, ne nous ont pas rassurés. On ne s’engage pas dans une approche de désescalade en présentant de nouvelles grenades et en maintenant l’usage du LBD, pas plus qu’on n’établit un dialogue en modifiant les sommations à l’adresse des manifestants ». 

« Le niveau de violences et leur répétition, documentés et dénoncés par Amnesty International, exigent des réponses ambitieuses et des réformes structurelles du maintien de l’ordre, replaçant la protection et la facilitation du droit de manifester au cœur des missions des forces de l’ordre. On ne peut pas espérer de résultats différents en appliquant la même méthode ».  

« Nos demandes pour un processus de consultation transparent et inclusif dans l’élaboration du SNMO, intégrant, à toutes les étapes, les différentes parties prenantes, sont jusqu’ici restées vaines ». 

« Pour mettre fin aux violences et aux violations du droit international relatif aux droits humains, il est essentiel que le ministère de l’Intérieur se montre exemplaire dans ses propositions, que les objectifs soient clairs en matière de droits humains et que des évaluations régulières du SNMO soient menées, y compris dans le déploiement de sa mise en œuvre ». 

NOTE AUX RÉDACTEURS  

Retrouvez nos dernières publications et actualités sur les violences policières en France via les liens suivants.

·       Le dossier Violences policières en France : https://www.amnesty.fr/dossiers/dossier-violences-policieres-en-france 

·       Violences policières et discriminations : des mesures structurelles sont nécessaires : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/violences-policieres-et-discriminations-des-mesures-structurelles-sont-necessaires 

·       Manifestation du 5 décembre : la stratégie du maintien de l’ordre doit changer : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/manifestation-du-5-decembre-la-strategie-du-maintien 

·       Gilets jaunes en France. Un bilan inquiétant : https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/gilets-jaunes-un-bilan-inquietant 

 

Amnesty International France - Service presse - 01 53 38 66 00 / 06 76 94 37 05 – spresse@amnesty.fr

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant de plus de 7 millions de membres et sympathisants qui œuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Amnesty International a reçu le prix Nobel de la paix en 1977. La section française (AIF) a été créée en 1971. Son financement repose sur la générosité du public (200 000 donateurs), sur les ventes de produits de soutien et les cotisations de 120 000 membres. AIF est agréée par le Comité de la charte du don en confiance. www.amnesty.fr - @amnestypresse - Agir - Faire un don

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

[REACTION] La France condamnée par la CEDH. Un espoir pour les enfants, une obligation pour l’État

Publié le : 14.09.22

« Si l’arrêt ne se prononce pas pour un droit général au rapatriement, il offre néanmoins l’espoir aux enfants dont la demande de rapatriement a été rejetée par la France d’être réexaminée », a déclaré...

Derrière chaque droit et liberté, un combat. « Manifestez-vous »

Publié le : 18.08.22

Parce que de nombreuses victoires sociales et sociétales se sont remportées dans la rue, grâce à des années de mobilisation et parce que d’autres combats restent à mener, Amnesty International France en...

Compétence universelle : la France ne doit pas exporter son modèle d’impunité

Publié le : 22.07.22

Amnesty International France est vivement préoccupée par la position de la France dans le contexte des négociations du projet de traité multilatéral d’entraide judiciaire en matière de crimes de guerre,...

Face à la menace sans précédent qui pèse sur le droit de manifester, Amnesty International lance une campagne mondiale

Publié le : 19.07.22

Beaucoup de victoires se sont remportées dans la rue. Le droit de manifester doit être protégé pour que nos droits soient défendus. Préoccupée par la régression de ce droit partout dans le monde, Amnesty...

Amnesty International partenaire du Festival d’Avignon

Publié le : 11.07.22

Pour la 8e année, Amnesty International France est fière de s’associer et de tisser avec le Festival d’Avignon des liens étroits autour des enjeux de droits humains. Du 16 au 18 juillet 2022, dans le cadre...

Le rapatriement de 35 enfants français de Syrie ne doit être qu’une étape dans le retour rapide de tous les enfants et mères détenus dans le pays

Publié le : 05.07.22

Le rapatriement de 35 enfants français de Syrie ne doit être qu’une étape dans le retour rapide de tous les enfants et mères détenus dans le paysEn réaction à l’annonce, ce mardi 5 juillet 2022, du...

France / Police. Le nouveau Schéma national du maintien de l’ordre doit être ambitieux pour mettre fin aux violations des droits humains   - Amnesty International France