Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Chili. La visite de la CIDH est une occasion historique pour la défense des droits humains

La visite in loco de la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) est essentielle pour la protection et la garantie des droits humains au Chili, a déclaré Amnesty International le 30 janvier, en réaction aux récentes déclarations des autorités de l’État appelant la CIDH à ne pas s’impliquer dans les affaires intérieures du pays.

« Plus de 40 ans après la dernière visite in loco au Chili de la Commission interaméricaine des droits de l’homme, les autorités doivent non seulement coopérer pleinement en vue de lui permettre de mener à bien son travail sans ingérence injustifiée, mais elles doivent également veiller à ce que ses recommandations soient prises en considération sérieusement pour remédier à la situation dans le pays. Le gouvernement du président Sebastián Piñera doit respecter ses engagements internationaux en matière de droits humains », a déclaré Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International.

« La crise des droits humains au Chili met en lumière l’importance d’autoriser une surveillance internationale. La visite de la CIDH est une occasion historique pour la protection des droits humains dans le pays et est essentielle pour garantir le droit des victimes d’atteintes aux droits humains à la vérité, à la justice, aux réparations et aux garanties de non-répétition. »

Une visite in loco est la visite officielle la plus importante que la CIDH (représentée par ses sept commissaires, des rapporteurs/rapporteuses spéciaux/spéciales et son secrétariat international) peut organiser dans un État membre de l’Organisation des États américains en vue d’analyser en détail la situation des droits humains sur le territoire. Cette visite est organisée sur invitation de l’État. La dernière visite de ce type au Chili remonte à 1974. La grave crise des droits humains qui secoue le pays et l’absence de réponse aux demandes de la société chilienne en matière de droits humains ont rendu cette nouvelle mission urgente.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres