Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Janna Jihad
Janna Jihad

Janna Jihad

Janna Jihad

Janna Jihad 

Janna Jihad, 15 ans, est une défenseure des droits humains et une journaliste qui vit en Cisjordanie, territoire occupé par Israël. Dès ses 7 ans, elle commence à signaler les violations des droits humains perpétrées par l’armée israélienne. Aujourd’hui, Janna est harcelée et menacée de mort en raison de son travail.

Janna Jihad, adolescente de 15 ans, vit à Nabi Saleh en Cisjordanie occupée par Israël et n’aspire qu’à une vie normale.

Comme tous les autres enfants […] je voudrais pouvoir jouer au football avec mes amis sans recevoir une pluie de grenades de gaz lacrymogène.

a-t-elle déclaré.

(S')Éduquer aux droits de l'enfant : découvrez nos activités pédagogiques

Janna avait sept ans lorsque son oncle a été tué par l’armée israélienne. Avec le téléphone de sa mère, elle commence à filmer les exactions commises par les forces israéliennes à l’égard de sa communauté et les diffuse via les réseaux. Ainsi, à l’âge de 13 ans, Janna est reconnue comme l’une des plus jeunes journalistes du monde. Son travail d’information sur la répression violente que l’armée israélienne inflige aux Palestiniens et qui se solde souvent par des morts s’avère celui d’une professionnelle.

Les forces israéliennes procèdent à des descentes nocturnes, démolissent des logements et des écoles et répriment les populations palestiniennes qui se mobilisent pour défendre leurs droits. Les enfants palestiniens sont particulièrement touchés, un grand nombre d’entre eux étant tués et blessés. Pourtant, l’État d’Israël est tenu de respecter la Convention relative aux droits de l’enfant qu’il a ratifiée. Mais à ce jour, les autorités n’appliquent pas les protections prévues par celle-ci aux enfants palestiniens des territoires palestiniens occupés. 

Je veux connaître la liberté, la justice, la paix et l’équité et une vie exempte de racisme sur ma terre natale.

s’exclame Janna.

Aujourd’hui, en raison de son travail reconnu de journaliste, Janna est harcelée par les autorités israéliennes et elle subit des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Son droit à la liberté d’expression, son droit de réunion pacifique ainsi que son droit à l’éducation sont constamment menacés.

Agir

Signez notre pétition en soutien à Janna Jihad !

Interpellez le Premier ministre israélien pour lui demande de mettre un terme à la discrimination et au harcèlement exercés contre Janna !

Actualités