Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Ciham Ali Ahmed

Ciham Ali Ahmed

Ciham Ali Ahmed

Ciham Ali Ahmed

En 2012, alors qu’elle tentait de quitter l’Érythrée, Ciham Ali Ahmed, alors âgée de 15 ans, est arrêtée puis détenue sans procès. A ce jour, personne ne sait où elle se trouve.

Avril 2021

Une réaction des États-Unis !

Au moment de notre campagne pour la libération de Ciham, le comité des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis a réagi en condamnant la disparition de Ciham et en demandant sa libération. Sa réaction ici.

Un premier pas important, rendu possible grâce à la mobilisation. Maintenant, nous souhaitons des actes forts. Alors on ne lâche rien, on continue à faire pression, on continue la mobilisation pour la libération de Ciham !

Ciham, née à Los Angeles, élevée en Érythrée, avait de grands projets. Adolescente, elle était passionnée par le rock et voulait devenir styliste. Mais à 15 ans, ses espoirs ont volé en éclat. Le 8 décembre 2012, Ciham est arrêtée à la frontière entre l’Érythrée et le Soudan alors qu’elle tentait de quitter le pays. Son père Ali Abdu, alors ministre de l’Information du président Isaias Afwerki, s’était exilé peu de temps avant la tentative de coup d’État militaire contre le gouvernement. Selon des rumeurs, il semblerait qu’Ali Abu ait soutenu ce coup d’État, sa fille a sans doute été arrêtée en représailles.  

(S')Éduquer aux droits de l'enfant : découvrez nos activités pédagogiques

Neuf ans ont passé depuis l’arrestation de Ciham et personne, pas même les membres de sa famille, ne sait où elle est se trouve. Elle n’a jamais été présentée à un tribunal ni inculpée. Son cas s’apparente donc à une disparition forcée, un crime au regard du droit international.

Alors qu’en Érythrée les disparitions forcées sont une pratique ancienne et courante, des témoignages indiquent aussi que de nombreuses personnes succombent dans les prisons du pays. Infections, faim, torture ou autres traitements épouvantables sont à l’origine de ces décès.

Ils ont enlevé une enfant. Qui avait ses rêves d’enfant. Concrètement, ils lui ont dit : nous allons te punir, te mettre en détention et tu passeras la moitié de ta vie en prison. 

Saleh, l’oncle de Ciham

À l’heure où les jeunes de son âge prennent par exemple le chemin de l’université, Ciham subit des horreurs sans nom. Et bien qu’elle ait la nationalité américaine, le gouvernement des États-Unis n’est jamais intervenu en sa faveur. Jusqu’à présent et alors qu'elles sont en position d’exercer une influence sur l’Érythrée, les autorités américaines gardent le silence face à cette terrible situation.

Agir

Signez la pétition pour la libération de Ciham !

Interpellez le Secrétaire d’État américain pour qu'il intervienne en faveur de Ciham Ali Ahmed en demandant aux autorités érythréennes sa libération immédiate et sans condition !

Les 10 situations
Wendy Galarza
Bernardo Caal Xol
Mohamed el-Baqer
Mikita Zalatarou
Imoleayo Adeyeun Michael
Panusaya "Rung"
Actualités