Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
MOSCOW, RUSSIA - (ARCHIVE) : A file photo dated September 29, 2019 shows Russian opposition leader Alexei Navalny during a rally in support of political prisoners in Prospekt Sakharova Street in Moscow, Russia.  Alexei Navalny is unconscious in hospital after allegedly being poisoned according to his press secretary. Sefa Karacan / Anadolu Agency
Alexeï Navalny - ©Sefa Karacan / Anadolu Agency

Alexeï Navalny - ©Sefa Karacan / Anadolu Agency

Alexeï Navalny - ©Sefa Karacan / Anadolu Agency

Alexeï Navalny

Alexeï Navalny, militant politique et anti-corruption russe, a été arrêté et condamné au mois de février à deux ans et huit mois de prison pour "non-respect de son contrôle judiciaire". Une décision motivée politiquement.

23 avril 2021

Avancée

Alexeï Navalny a enfin pu être examiné par des médecins civils. Une avancée importante, obtenue grâce à une forte mobilisation internationale. Vous y avez contribué, merci. Vous êtes plus de 3 890 à avoir agi en France via notre Action Urgente. La mobilisation paie. Maintenant, le combat continue jusqu’à sa libération.  

Alexeï Navalny vous remercie

Grâce au soutien de personnes bien intentionnées en Russie et dans le monde entier, nous avons fait des progrès énormes. Grâce à vous, j'ai été examiné deux fois par un groupe de médecins civils. Encore une fois: c'est exclusivement grâce à vos efforts. Merci.

Il est une figure de l'opposition à Vladimir Poutine.  

Avocat de formation, Alexeï Navalny a fondé en 2011 la Fondation anti-corruption (FBK). Avec ses équipes, il menait des enquêtes documentant la corruption au plus haut niveau de l'État. Pour ce travail, Alexeï Navalny et plusieurs employés de la Fondation ont subi des représailles.  

C'est cette même année, en 2011, qu'il se fera connaître du grand public au moment d'importantes manifestations organisées contre des fraudes aux élections législatives. Alexeï Navalny deviendra alors de plus en plus présent sur le scène politique russe. Il se présentera à plusieurs élections: en 2013, il est candidat à la mairie de Moscou où il  finira en deuxième position. En 2018, il tente de se présenter à l'élection présidentielle mais la justice russe le déclare inéligible.  Les autorités russes semblaient déjà déterminées à faire taire cette voix contestataire. 

Par le passé, Alexeï Navalny a pu tenir des propos pouvant s’apparenter à un appel à la haine. Nous condamnons ces propos, susceptibles de constituer une incitation à la discrimination, à la violence ou à l’hostilité. Mais il ne doit pas y avoir de confusion : rien de ce qu’a dit Alexeï Navalny par le passé ne justifie sa détention actuelle, qui est purement motivée par des considérations politiques. 

Alexeï Navalny a été arrêté à plusieurs reprises, simplement parce qu'il appelait ou participait à des manifestations pacifiques.   

EMPOISONNÉ  

En août 2020, alors qu'il rentrait d'une tournée électorale, Alexeï Navalny tombe gravement malade. Il a été victime d'un empoisonnement et a été emmené d'urgence dans un hôpital en Sibérie avant d'être transféré en Allemagne. Plongé dans le coma, il se réveillera un mois plus tard à Berlin, entouré par sa femme et ses enfants.  

Des experts indépendants, en Allemagne et dans plusieurs autres pays, ont diagnostiqué son empoisonnement au Novitchok, une arme chimique extrêmement dangereuse. Le militant russe de 44 ans accuse les services secrets et Vladimir Poutine d'avoir orchestré son empoisonnement. De leur côté, les autorités russes refusent d'ouvrir une enquête sur l'empoisonnement de Navalny.   

RETOUR EN RUSSIE : ARRESTATION ET PRISON FERME 

Après 5 mois de convalescence en Allemagne, il a décidé de revenir en Russie, malgré les menaces d'arrestations et d'emprisonnement.   

La menace était bien réelle: le 17 janvier 2021, alors qu'il sortait à peine de l'avion en provenance de Berlin, Alexeï Navalny a été arrêté par la police russe. Après avoir passé plusieurs jours en détention provisoire, la justice a finalement condamné le militant anti-corruption à deux ans et huit mois de prison. La raison ? Non-respect d'un contrôle judiciaire liée à une ancienne condamnation de 2014. Une parodie, lorsque l'on sait qu'Alexeï Navalny se faisait soigner en Allemagne suite à son empoisonnement. 

Depuis son arrestation, des manifestations ont gagné toute la Russie pour demander sa libération et pour protester contre la corruption au plus haut niveau du pouvoir.  

Alexeï Navalny purge sa peine dans une colonie pénitentiaire de la localité de Pokrov, réputée comme étant l'une des prisons les plus sévères du pays. Son état de santé se dégrade de jour en jour. Pourtant, les autorités pénitentiaires russes lui refusent un accès aux soins.

Cette condamnation, politique, contre Alexeï Navalny ne prouve qu’une seule chose: les autorités russes semblent déterminées à enfermer quiconque ose dénoncer et critiquer le pouvoir.   

Pour protéger Alexeï Navalny et pour demander sa libération nous devons poursuivre notre mobilisation.