Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
© Federico Parra/AFP/Getty Images

© Federico Parra/AFP/Getty Images

© Federico Parra/AFP/Getty Images

Venezuela

Les droits humains au Venezuela en 2016

Le gouvernement a déclaré l’état d’urgence et l’a prolongé à quatre reprises. La plupart des responsables présumés de crimes relevant du droit international et de violations des droits humains commis durant les manifestations de 2014 n’avaient toujours pas été traduits en justice. Le pays restait confronté à des problèmes de surpopulation et de violence dans les prisons. Les victimes de violences liées au genre se heurtaient à d’importants obstacles lorsqu’elles tentaient de se tourner vers la justice. Les défenseurs des droits humains et les journalistes étaient régulièrement la cible de campagnes de dénigrement, d’agressions et d’actes d’intimidation. Les opposants politiques et les détracteurs du gouvernement étaient toujours en butte au risque d’emprisonnement. Des informations ont fait état d’un recours excessif à la force de la part de la police et des forces de sécurité.

En savoir plus : Le Venezuela dans le Rapport annuel d'Amnesty International 2016-2017

Peine de mort: Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Actualités
Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres