Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
©Ness Kerton/AFP/Getty Images

©Ness Kerton/AFP/Getty Images

©Ness Kerton/AFP/Getty Images

Papouasie-Nouvelle-Guinée

Les droits humains en Papouasie-Nouvelle-Guinée en 2017

Les violences perpétrées par les forces de sécurité sont restées endémiques, visant principalement des prisonniers, des réfugiés et des femmes. Dans certaines parties du pays, de violents affrontements ont éclaté à la suite de désaccords concernant les élections ; plusieurs personnes ont été tuées. Plus de 800 réfugiés et demandeurs d’asile restaient bloqués en Papouasie-Nouvelle-Guinée après y avoir été envoyés de force par les autorités australiennes. Deux réfugiés souffrant de graves troubles mentaux sont morts, ce qui a suscité des questionnements concernant les soins médicaux prodigués à ces personnes.

En savoir plus : la Papouasie-Nouvelle-Guinée dans le rapport annuel d'Amnesty International 2017-2018

Peine de mort: abolitionniste en pratique

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays, mais les autorités n’ont procédé à aucune exécution depuis au moins 10 ans.

Actualités
Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres