Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

La Chronique, magazine d'enquêtes et de reportages

Tous les mois, des journalistes professionnels et indépendants vous livrent une information sur des sujets de société, politiques, judiciaires et environnementaux.

Ils racontent l’histoire de celles et ceux qui, partout dans le monde, consacrent leur vie, la risque souvent, pour défendre les droits humains.

Lire La Chronique, c’est avoir un regard neuf et libre sur le monde mais aussi participer à ce qu’il soit meilleur.

Virginie Roels,

rédactrice en chef

Pour seulement 3 euros par mois un regard neuf et indépendant sur le monde.

Découvrir : Recevez un numéro découverte gratuitement

Notre numéro de février 2020

LE DOSSIER : Migrants

Le burn-out des bénévoles :

Harcèlement des autorités, épuisement, détresse psychologique :  les personnes qui accueillent chez eux les migrants sont parfois en grande souffrance. Pas évident de se l’avouer, encore moins de se confier.

ENQUÊTE : Le Chili à corps et à cris

Chili

Quatorze officiers de police sont accusés d'avoir torturé des manifestants lors de la vague de protestations qui secoue le pays depuis octobre. De Santiago, nos envoyés spéciaux ont recueilli les témoignages inédits de manifestants. Torturés, violés, leurs récits rappellent les pires heures du régime Pinochet.

L’INVITÉ : Des étoiles dans les yeux de Casa

Romancier et dramaturge, Olivier Charneux s’est rendu dans la banlieue pauvre de Casablanca où le centre culturel « Les Étoiles », fondé par le cinéaste Nabil Ayouch et le peintre Mahi Binebine, propose aux jeunes une alternative au radicalisme.

CULTURE : Behrouz Boochani, de la prison au prix littéraire

culture février

Son livre témoignage est couronné par le plus prestigieux prix littéraire australien. D’une plume douce-amère, Behrouz Boochani, Kurde iranien y retrace le sort réservé aux demandeurs d’asile par l’Australie : l’enfermement.

Articles consultables gratuitement en ligne

Behrouz Boochani, de la prison au prix littéraire
Son livre témoignage est couronné par le plus prestigieux prix littéraire australien. D’une plume douce-amère, Behrouz Boochani, Kurde iranien y retrace le sort réservé aux demandeurs d’asile par l’Australie : l’enfermement.
Le burn out des bénévoles
Harcèlement des autorités, épuisement, détresse psychologique : les personnes qui accueillent chez eux les exilés sont parfois en grande souffrance. Difficile de se l’avouer, encore plus de se confier.

Consulter les appels mondiaux

Dossier "Appels mondiaux"
Retrouvez tous les appels mondiaux en cours
Agir

Abonnez-vous à La Chronique

Pour 3 € par mois, un regard neuf et indépendant sur le monde

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres