Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Interview

Interview : Le Z Event 2020 pour les droits humains !

Adrien Nougaret, aka Zerator, fondateur du Z Event, nous a choisis cette année pour être les bénéficiaires du Z Event 2020. Un événement caritatif qui nous permettra de diffuser et porter notre combat contre les discriminations et les discours toxiques ! Nicolas Trombert, directeur du pôle développement pour Amnesty International France, vous raconte.

Qu’est-ce que le Z Event ?

Le Z Event est un événement caritatif qui réunit depuis 2016 les principaux streamers, influenceurs et Gamers francophones. Le but étant de lever des fonds pour une association ou une fondation. Pendant trois jours de marathon, les streamers mobilisent leurs communautés et followers sur la plateforme de streaming Twitch, afin de les inciter à faire un don.

Nous sommes très heureux car cette année, et pour la première fois, les fonds seront collectés pour la défense des droits humains !

Pourquoi participez-vous à cet événement ?

Nous sommes ravis de pouvoir nous adresser à un public jeune et connecté qui connait encore peu Amnesty International ! Afin de garantir notre indépendance, nous finançons nos actions grâce à des dons privés. Ce type d’événement est donc essentiel pour collecter les fonds nous permettant de continuer nos actions et d’en développer de nouvelles.

À quoi servira l’argent collecté ?

Comme tous les dons reçus par Amnesty International, ces fonds serviront à financer l’ensemble de nos actions en fonction des priorités de notre mouvement. Ainsi, ils permettront de financer, à travers le monde, nos actions de recherche sur le terrain, de dénonciation publique des abus constatés, de plaidoyer auprès des autorités et organisations concernées et de mobilisation du grand public.

Actuellement, nous travaillons, par exemple, sur la question des violences policières et du harcèlement judiciaire des manifestants en France ou à la vente d’armes à la coalition menée par l’Arabie Saoudite suspectée de commettre des crimes de guerre au Yémen.

Les besoins en matière de droits humains sont immenses, et notre association manque de moyens pour mener toutes les actions que nous souhaitons pour assurer le respect des droits humains dans le monde. Amnesty International est un mouvement indépendant, de personnes qui se mobilisent pour agir en faveur des droits humains. Notre liberté de parole et notre indépendance reposent sur un financement par des dons privés.

Les réseaux sociaux sont régulièrement dénoncés pour donner libre cours à la tenue de propos sexistes, racistes, homophobes, colporter des fake news, favoriser le harcèlement en ligne, et les jeux en ligne sont davantage portés vers la violence que la promotion de valeurs humanistes ! Des influenceurs étant régulièrement accusés de colporter ce genre de dérive, n’avez-vous l’impression d’être instrumentalisés dans cette opération de collecte ?

Pour nous, les réseaux sociaux sont aussi des lieux d’expression, d’accès à l’information, et qui ont permis, par certains égards, de démocratiser l’accès à la culture et la naissance de nouvelle forme de mobilisation. Mais, les réseaux sociaux c’est aussi du harcèlement, des propos racistes, sexistes, … Ainsi, nous sommes au contraire ravis que des streamers influents, conscients des problèmes posés par le harcèlement en ligne ou la diffusion inadmissible de propos sexistes, racistes, ou homophobes sur les réseaux sociaux, décident d’une part de collecter de l’argent pour une organisation de défense des droits humains. Et d'autre part, souhaitent mettre en lumière nos valeurs, combats, et préoccupations auprès de leur public !

On s’aperçoit que beaucoup d’influenceurs s’engagent pour des causes environnementales, de droits humains, de lutte contre les discriminations. Et que loin des clichés parfois véhiculés sur ces influenceurs, certaines de leurs vidéos sont très documentées et instructives. Elles utilisent des codes et une narration nouvelle, qui permettent de toucher des publics différents, ayant grandi avec les écrans. Nous avons par exemple travaillé avec Simon Puech sur les ventes d’armes françaises, ou plus récemment avec Cyrus North sur l’abolition de la peine de mort. Le résultat était formidable, conciliant rigueur des informations et des messages et une forme impactante, adaptée aux réseaux sociaux !

Certains participants du Z Event ont tenu des propos discriminatoires, quel est votre positionnement sur la question ?

Nous sommes parfaitement conscients que le monde du streaming et des jeux vidéo est régulièrement marqué par des propos discriminatoires et toxiques voire du harcèlement.

Nous avons trouvé intéressant que les organisateurs du Z Event aient conscience que ces problèmes persistent. Ils ont délibérément choisi les thèmes des discriminations et du harcèlement en ligne pour justement s'y confronter au lieu d'être dans le déni. Faire de la lutte contre les discours toxiques et les discriminations l'angle principal du Z Event 2020 est un message fort adressé à toutes les communautés des différents streamers.

Après réflexion, nous avons décidé d'accepter leur invitation, car nous sommes convaincus de pouvoir justement jouer un rôle de sensibilisation sur ce terrain-là en nous adressant directement à un public qui ne nous connait pas forcément très bien. Et nous sommes également certains qu'une grande partie de la communauté du gaming et du streaming sera réceptive à ce que nous faisons et aura envie d'y contribuer, pendant l'événement mais aussi par la suite.

En effet, notre but est de faire évoluer les mentalités et que les comportements changent, c’est pourquoi nous sommes également engagés auprès des personnes qui ne sont pas convaincues par nos positionnements. Nous demandons une véritable protection pour les personnes discriminées et la fin de l’impunité pour les auteurs d’actes discriminatoires.

Pour nous, aucun espace, même en ligne, ne peut devenir un espace de haine, de mépris et de discriminations. Rien dans notre participation ne peut être lu ou vu comme cautionnant, incitant ou validant des propos discriminatoires ou toxiques.

Nous en sommes persuadés, et c’est notre combat d’aujourd’hui comme de demain ; en ligne, comme hors ligne, toute personne a droit au respect de sa dignité !

Que faites-vous par exemple pour lutter contre les propos discriminatoires en ligne ?

Chez Amnesty International France, nous avons développé et mis en place plusieurs formations d’éducation aux droits humains sur la lutte des discours toxiques. En effet, pour prévenir la diffusion de ces discours et empêcher la haine de se répandre, il est nécessaire de déconstruire les stéréotypes et les préjugés qui en sont à l’origine et de lutter contre leurs impacts négatifs.

L’éducation aux droits humains fournit des clés pour identifier et comprendre ce que sont les discours toxiques, pour en cerner les spécificités en ligne, pour apprendre à en évaluer la gravité, et pour développer des moyens de réponse adaptées.

Aussi, depuis plusieurs années, menons-nous campagne auprès des dirigeants de Twitter pour qu’ils s’attaquent davantage au fléau du harcèlement en ligne, qui visent de manière disproportionnée les femmes, et plus encore si elles sont issues de minorité. Nos documentons ces abus, sortons des rapports, avons établis 10 propositions très concrètes, et nous entretenons régulièrement avec les responsables de Twitter, qui n’en font toujours pas assez selon nous.

Pour finir, il est également prévu, dans le cadre de notre mission sociale de promotion des droits humains, de distribuer aux participants du Z Event notre matériel de sensibilisation (un guide contre les discours toxiques en ligne et une mallette pour agir contre diverses discriminations).

Voir pour comprendre : Les discours toxiques

Enfermer des dizaines de streamers dans un lieu clos en pleine pandémie de Covid19, n’est-ce pas irresponsable ?

Pour pouvoir participer au Z Event, les organisateurs ont demandé aux personnes présentes (streamers et staff) de transmettre les résultats d’un test PCR négatif pour être confirmé sur la “guestlist” 24h avant l’évènement, et d’observer une septaine en amont de l’événement.

Sur place, lors des déplacements dans la salle, le masque est obligatoire et toute sortie de l’hôtel sera définitive. En outre, à leur arrivée et pendant l’événement, les participants se soumettront à une prise de température grâce au « pistole thermomètre ».

Les participants au Z Event ont scrupuleusement suivi ces normes sanitaires. En outre, à titre exceptionnel, les participants du Z Event auront la possibilité de participer à distance.

Et pour finir, qu’attendez-vous exactement du Z Event ?

Nous espérons que ce Z Event 2020 réussira à mobiliser un très grand nombre de donateurs et à réunir une somme record afin de nous permettre d’agir davantage en faveur de la défense des droits humains.

Nous souhaitons également que toutes les personnes qui participeront ou entendront parler de cet événement auront envie de s’engager dans la durée avec nous pour construire le monde plus juste auquel nous aspirons. 7 millions de personnes, membres ou sympathisants, agissent aux côtés d’Amnesty International à travers le monde. Nos membres contribuent chaque jour à faire changer les choses. C'est à eux que nous faisons appel dès que les droits humains sont en danger, quels que soient le moment et le lieu. Leurs actions, petites ou grandes, permettent de faire pression sur les gouvernements, les institutions et les décideurs afin qu'ils fassent les bons choix.

Nous sommes très heureux de pouvoir nous adresser à un public jeune et connecté et de les sensibiliser sur la question des discriminations et des discours toxiques en ligne. Et plus largement, sur l’ensemble des thématiques que les militants et sympathisants d’Amnesty International portent au quotidien. Protection des populations, liberté d’expression, responsabilité des Etats et des entreprises, … sont tout autant de sujets que l’on souhaite promouvoir.

Nous avons tous à gagner à vivre dans un monde où chacune et chacun respecte les droits humains, un monde où la liberté et la dignité des personnes sont respectées.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres