Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Venezuela. Au regard des dernières conclusions de la haute-commissaire, il faut une commission d’enquête sur la crise des droits humains

À l’ouverture de la session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève le 9 septembre 2019, Michelle Bachelet, haute-commissaire aux droits de l'homme de l'ONU, a fait part de ses préoccupations quant à la détérioration de la crise des droits humains au Venezuela et à l’absence d’obligation de rendre des comptes pour les plus graves violations de ces droits.

En réaction à la mise au point de la haute-commissaire, Fernanda Doz Costa, directrice adjointe du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« La gravité des conclusions de Michelle Bachelet doit servir de signal d’alarme pour le Conseil des droits de l’homme, qui doit mettre sur pied dès que possible une commission d’enquête sur la situation des droits humains au Venezuela. Aux côtés de plus d’une centaine d’ONG vénézuéliennes et étrangères, Amnesty International a appelé à maintes reprises à la création d’une commission d’enquête chargée de suivre et faire connaître la situation des droits humains, et de clarifier les responsabilités pour les crimes relevant du droit international et les graves violations.

« La crise des droits humains au Venezuela ne cesse de s’aggraver et des millions de personnes continuent de souffrir, dans un climat d’impunité généralisée. Amnesty International a récemment conclu que les exécutions extrajudiciaires sélectives, les détentions arbitraires et les victimes (morts et blessés) du recours excessif à la force s’inscrivent dans le cadre d’une attaque systématique et généralisée menée par le gouvernement de Nicolás Maduro contre la population civile, pouvant s’apparenter à des crimes contre l’humanité.

« Étant donné la faible probabilité d’obtenir justice, vérité et réparations aux niveaux national et régional, nous invitons tous les membres du Conseil des droits de l'homme de l'ONU à soutenir le peuple vénézuélien en appuyant la création d’une commission d’enquête de l’ONU. Cela adresserait un message fort aux victimes comme aux auteurs de violences : la communauté internationale ne les abandonnera pas et ne laissera pas les graves violations commises disparaître dans l’impunité. »

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Venezuela. Un rapport choc de l’ONU vient étayer les accusations de crimes contre l’humanité et désigne les auteurs présumés

Publié le : 16.09.20

La Mission internationale indépendante d’établissement des faits sur la République bolivarienne du Venezuela, créée par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies en septembre 2019, a remis ses...

Venezuela. De nouveaux éléments de preuve contredisent la version officielle concernant la mort de Rafael Acosta Arévalo

Publié le : 04.09.20

Dans un nouveau rapport intitulé Morir ante un juez: detención arbitraria, desaparición forzada, tortura y muerte de Rafael Acosta Arévalo [Mourir devant un juge : détention arbitraire, disparition forcée,...

Venezuela. L’annonce de l’amnistie accordée à plus de 100 personnes ne représente que le premier pas vers le renversement de la politique de répression

Publié le : 31.08.20

Il a été publiquement annoncé que le président Nicolás Maduro a signé un décret d’amnistie – qui n’a pas encore été publié – en faveur de 110 personnes qui font l’objet d’une procédure pénale ou de condamnations...

Venezuela. Les autorités répriment le personnel de santé et s’abstiennent de le protéger alors que la pandémie de COVID-19 s’aggrave

Publié le : 18.08.20

Alors que le nombre de cas de COVID-19 enregistrés quotidiennement au Venezuela connaît la plus forte accélération de ces dernières semaines, les autorités ne font pas le nécessaire pour protéger la population...

Venezuela. Des organisations de défense des droits humains demandent au Conseil des droits de l’homme de prolonger et de renforcer la mission d’établissement des faits

Publié le : 17.08.20

Le 17 août 2020, 85 organisations nationales et internationales de défense des droits humains lancent un appel aux États du Conseil des droits de l’homme de l’ONU afin de renouveler et de consolider le...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres