Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Nicaragua. Les autorités intensifient leur stratégie répressive pendant la période préélectorale

À la lumière de l’arrestation récente de quatre candidat·e·s à l'élection présidentielle et de deux personnalités publiques de la politique nationale, ainsi que du harcèlement judiciaire subi par les défenseur·e·s des droits humains, les journalistes et les médias indépendants, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International, a déclaré :

« À quelques mois de l’élection présidentielle, le gouvernement de Daniel Ortega poursuit sa stratégie répressive contre les personnes dissidentes ou perçues comme telles. Les autorités nicaraguayennes se servent une fois de plus du système judiciaire pour intimider et réduire au silence les défenseur·e·s des droits humains, les militant·e·s politiques et les journalistes. Ces événements montrent clairement que la période précédant l’élection sera entachée d'actes de répression empêchant la population d'exercer ses droits politiques sans craindre des représailles. »

« La situation des personnes qui désirent être candidates et des journalistes est particulièrement préoccupante. Les signalements de violations des garanties d’une procédure régulière subies par les personnes arrêtées ou déférées devant les tribunaux ne cessent de s'accumuler. Amnesty International demande la libération de toutes les personnes détenues uniquement pour avoir exercé leurs droits humains. »

« Le gouvernement de Daniel Ortega continue à faire obstacle à la surveillance de la communauté internationale et à ignorer les appels l’incitant à mettre fin à sa politique répressive. Ses violations persistantes des engagements internationaux du Nicaragua en matière de droits humains exigent une réponse urgente et vigoureuse de la communauté internationale. »

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Nicaragua. Les tactiques utilisées par le gouvernement pour étouffer la critique et les revendications sociales aggravent la crise des droits humains

Publié le : 15.02.21

Depuis le début, en 2018, de la crise des droits humains qui secoue le Nicaragua, le gouvernement ne tolère aucune forme de dissidence ou de critique. Les autorités se sont appliquées à éradiquer, à tout...

Nicaragua. Le gouvernement de Daniel Ortega semble se préparer à une nouvelle phase de la répression

Publié le : 30.09.20

À la suite de la récente présentation de la Loi sur la réglementation des agents de l’étranger et de la Loi spéciale relative à la cybercriminalité devant l’Assemblée nationale du Nicaragua, Erika Guevara...

Nicaragua. Des organisations internationales appellent le président Daniel Ortega à cesser le harcèlement et le licenciement arbitraire de professionnels de la santé

Publié le : 17.06.20

En réaction au licenciement d’au moins 16 professionnel·le·s de la santé ces dernières semaines, après qu’ils ont dénoncé la réponse du gouvernement nicaraguayen à la pandémie de COVID-19, Amnesty International,...

Nicaragua. Une dizaine de personnes privées de liberté pour avoir participé aux manifestations qui ont débuté en 2018 présentent des symptômes correspondant au COVID-19

Publié le : 08.05.20

Compte tenu du fait qu’au Nicaragua, des organisations locales et des proches de personnes qui ont été privées de liberté uniquement pour avoir exercé leur droit de manifester pacifiquement ont signalé...

Nicaragua. Le gouvernement accroît le risque de propagation du COVID-19 dans un pays déjà laminé par deux années de crise

Publié le : 16.04.20

Alors que la planète se trouve confrontée à un défi historique, le gouvernement du président Daniel Ortega ne tient manifestement aucun compte des recommandations des organismes internationaux de défense...