Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Israël/TPO. Le tribunal devrait approuver l’interdiction de voyager imposée à un chargé de campagne d’Amnesty, un coup dur pour la justice et les droits

En réaction à l’audience du tribunal de district de Jérusalem consacrée à la requête demandant la levée de l’interdiction de voyager infligée à titre punitif à Laith Abu Zeyad, chargé de campagne sur Israël et les territoires palestiniens occupés à Amnesty International, Heba Morayef, directrice régionale pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient à Amnesty international, a déclaré :

« Nouvelle démoralisante, le tribunal nous a demandé le 31 mai si nous voulions retirer notre requête concernant la levée de l’interdiction de voyager visant notre ami et collègue d’Amnesty International Laith Abu Zeyad, ce qui indique que le juge a accepté la position de l’Agence israélienne de sécurité basée sur des " informations secrètes ", que notre avocat n’a pas été autorisé à examiner et par conséquent à contester, en violation flagrante des droits à une procédure régulière. Le juge rendra sans doute sa décision dans les prochains jours et nous nous attendons à ce qu’il approuve simplement l’interdiction.

« C’est un coup dur pour la justice, qui témoigne du mépris d’Israël à l’égard de l’importance de promouvoir les droits humains. Amnesty International continuera de faire campagne pour que soit levée cette interdiction de voyager et envisagera toutes les options légales lorsque le tribunal aura rendu son jugement.

« Cette audience témoigne du caractère kafkaïen de la justice israélienne pour les Palestiniens, qui sont privés des garanties fondamentales d’une procédure régulière, notamment de la possibilité de contester dûment des éléments à charge. Nous demandons aux autorités israéliennes de lever cette interdiction de déplacement, directement liée au travail de notre collègue en tant que défenseur des droits humains, et de garantir qu’il puisse, ainsi que d’autres défenseur·e·s des droits humains, poursuivre son travail essentiel sans craindre de représailles.

« Les Palestiniens qui vivent sous occupation sont déjà pris au piège dans un système de contrôle qui touche tous les aspects de leur vie et limite fortement leurs déplacements. Cette interdiction confine Laith Abu Zeyad dans un secteur encore plus réduit et l’inscrit sur la longue liste des défenseurs israéliens et palestiniens des droits humains qui sont dans le collimateur des autorités. Un accusé doit être en mesure d’examiner les preuves retenues contre lui : il s’agit d’une composante essentielle du droit à un procès équitable. Pourtant, les Palestiniens vivant sous occupation militaire israélienne se retrouvent privés de ces droits civils et politiques élémentaires et sont confrontés à une répression systématique, au quotidien, à l’initiative du Service de sécurité intérieure, qui a trop souvent le dernier mot. Le cas de Laith Abu Zeyad illustre cette situation, ainsi que les risques constants que les défenseur·e·s des droits humains prennent pour protéger les droits d’autrui. »

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Israël/TPO. Les civils paient de nouveau le prix fort face à l’impunité qui perdure, sur fond d’intensification des hostilités

Publié le : 12.05.21

Les forces israéliennes et les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza ne doivent pas répéter les atteintes au droit international humanitaire ayant fait des morts et des blessés parmi la population...

Israël/TPO. Il faut mettre fin à la répression brutale des Palestinien·ne·s qui manifestent contre les déplacements forcés à Jérusalem-Est occupée

Publié le : 10.05.21

Les forces de sécurité israéliennes ont utilisé de manière répétée une force injustifiée et excessive contre des manifestant·e·s palestiniens à Jérusalem-Est occupée après quatre jours de violences au...

Israël/TPO. Avancée historique : la procureure de la CPI confirme l’ouverture d’une enquête dans les territoires palestiniens occupés

Publié le : 03.03.21

En réaction aux informations selon lesquelles Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale (CPI), ouvre une enquête sur « la situation en Palestine », Matthew Cannock responsable de la Justice...

Israël/TPO. Le fait de priver les Palestiniens de vaccins témoigne de la discrimination institutionnalisée en Israël

Publié le : 06.01.21

Le gouvernement israélien doit cesser d’ignorer ses obligations internationales en tant que puissance occupante et prendre les mesures nécessaires pour que des vaccins contre le COVID-19 soient fournis...

Israël/TPO. 10 choses à savoir sur l’annexion

Publié le : 02.07.20