Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Arabie saoudite. Une militante des droits des femmes arrêtée pour avoir bravé l'interdiction de conduire

En réaction à la nouvelle arrestation le 4 juin de la militante saoudienne des droits des femmes Loujain al Hathloul à l'aéroport international du roi Fahd à Dammam, en Arabie saoudite, Samah Hadid, directrice des Campagnes pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré :

« Le harcèlement qu'infligent les autorités saoudiennes à Loujain al Hathloul est absurde et injustifié. Il semble qu'elle soit ciblée une nouvelle fois en raison de son travail pacifique en tant que militante qui défend les droits des femmes, constamment entravés dans le royaume. Si c'est le cas, elle doit être libérée immédiatement et sans condition. 

« Au lieu de tenir sa promesse d'une Arabie saoudite plus tolérante, le gouvernement fait voler en éclats toute idée d'engagement sincère envers l'égalité et les droits fondamentaux. »

Amnesty International a appris que Loujain al Hathloul devait se rendre de Dammam à Riyadh à 17h30, heure locale, pour être interrogée par le Bureau des enquêtes et des poursuites. Elle n’a pas été autorisée à consulter un avocat, ni à entrer en contact avec sa famille. On ignore toujours la raison précise de son arrestation. Toutefois, Amnesty International pense qu'elle est liée à son militantisme en faveur des droits humains.

Loujain al Hathloul est une éminente défenseure saoudienne des droits humains, détenue pendant 73 jours après avoir bravé l'interdiction de conduire pour les femmes en vigueur de facto dans le royaume, en tentant d'entrer en voiture en Arabie saoudite depuis les Émirats arabes unis le 30 novembre 2014. Loujain al Hathloul s'est également présentée à une élection en Arabie saoudite en novembre 2015 – c'était la première fois que les femmes avaient à la fois le droit de voter et d’être candidates à une élection dans le pays. Mais alors qu’elle avait été reconnue officiellement candidate, son nom n’a pas été reporté sur les bulletins.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Arabie saoudite. Triste anniversaire pour des défenseures des droits humains, qui fêtent leur deuxième année en détention

Publié le : 14.05.20

Amnesty International demande au roi d’Arabie Saoudite, Salman bin Abdulaziz al Saoud, de relâcher plusieurs éminentes défenseures des droits des femmes, en détention depuis deux ans.

Arabie saoudite. Mort en détention du prisonnier d’opinion Abdullah al Hamid

Publié le : 24.04.20

Réagissant à l’annonce de la mort d’Abdullah al Hamid, prisonnier d'opinion qui est décédé en détention en Arabie saoudite, Lynn Maalouf, directrice de la recherche sur le Moyen-Orient à Amnesty International,...

Arabie saoudite. Un prisonnier d'opinion dans le coma maintenu en détention malgré la pandémie de COVID-19

Publié le : 17.04.20

Les autorités saoudiennes doivent immédiatement libérer Abdullah al Hamid, un prisonnier d’opinion maintenu en détention alors qu’il est dans le coma et dans une situation critique, a déclaré Amnesty International...

Arabie saoudite. La militante des droits des femmes Loujain al Hathloul doit comparaître devant le tribunal

Publié le : 09.03.20

Loujain al Hathloul, éminente défenseure saoudienne des droits des femmes qui se trouve derrière les barreaux depuis presque deux ans, doit comparaître devant le tribunal à Riyadh cette semaine, mercredi...

Arabie saoudite. Le lancement du championnat féminin de football ne doit pas détourner l’attention de la situation catastrophique des droits humains

Publié le : 26.02.20

En réaction aux informations indiquant que l’Arabie saoudite va lancer un championnat féminin de football, Lynn Maalouf, directrice des recherches pour le Moyen-Orient à Amnesty International, a déclaré :

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres