Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Arabie saoudite. L’attribution de la Coupe du monde des clubs à l’Arabie saoudite est un cas criant de « sportswashing »

En réaction à l’attribution, mardi 14 février, de l’organisation de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2023 à l’Arabie saoudite, Steve Cockburn, directeur du programme Justice économique et sociale d’Amnesty International, a déclaré :

« Une nouvelle fois, la FIFA n’a tenu aucun compte du bilan atroce de l’Arabie saoudite en matière de droits humains. Dans la foulée de la désignation du site touristique Visit Saudi comme sponsor de la Coupe du monde féminine, elle a annoncé que ce pays accueillerait la Coupe du monde des clubs, sans aucune considération pour la liberté d’expression, la discrimination ou les droits des travailleuses et travailleurs. La FIFA renonce une nouvelle fois à sa propre politique en matière de droits humains et se rend complice d’un cas criant de “sportswashing”.

Une nouvelle fois, la FIFA n’a tenu aucun compte du bilan atroce de l’Arabie saoudite en matière de droits humains…et se rend complice d’un cas criant de “sportswashing”

Steve Cockburn, directeur du programme Justice économique et sociale d’Amnesty International

« Au cours des derniers mois, les autorités saoudiennes ont intensifié leur répression brutale de la liberté d’expression, en condamnant des personnes à des peines de 10 à 45 années d’emprisonnement pour s’être simplement exprimées pacifiquement en ligne. Elles continuent par ailleurs de procéder à des exécutions pour un large éventail d’infractions. L’an dernier, 81 hommes ont été exécutés en un seul jour, dont la plupart avaient fait l’objet de procès iniques. »

La FIFA s’est félicitée d’avoir engrangé 7,5 milliards de dollars de recettes sur la période 2019-2022 et prévoit de gagner 11 milliards de dollars sur les quatre prochaines années, mais elle n’envisage toujours pas de créer un fonds d’indemnisation pour les travailleuses et travailleurs migrants victimes d’atteintes aux droits humains au Qatar.

The post <strong>Arabie saoudite. L’attribution de la Coupe du monde des clubs à l’Arabie saoudite est un cas criant de « sportswashing »</strong> appeared first on Amnesty International.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Arabie saoudite. Une femme condamnée à 11 ans de prison pour avoir exprimé en ligne son soutien aux droits des femmes

Publié le : 30.04.24

Les autorités saoudiennes doivent libérer immédiatement et sans condition Manahel al Otaibi, professeure de fitness et militante des droits des femmes âgée de 29 ans, qui a été condamnée à 11 ans de prison...

Arabie saoudite. Des supporters de football encourent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour avoir chanté lors d’un match

Publié le : 27.03.24

Les autorités saoudiennes doivent libérer immédiatement 12 supporters de football détenus uniquement pour avoir scandé un chant folklorique en commémoration de la naissance d’Imam Ali, une figure vénérée...

Arabie saoudite. Le projet de Code pénal répressif fait voler en éclats les illusions de progrès et de réforme

Publié le : 19.03.24

Le projet de premier Code pénal écrit saoudien qui a fuité est bien loin de respecter les normes universelles relatives aux droits humains et révèle l’hypocrisie qui se cache derrière les promesses du...

Arabie saoudite. Amazon rembourse des travailleurs pour des frais illégaux suite à un rapport d’Amnesty International mettant en évidence des abus

Publié le : 22.02.24

En réaction à l’annonce d’Amazon indiquant jeudi 22 février que la société avait versé 1,9 million de dollars américains pour rembourser plus de 700 travailleurs embauchés par des sous-traitants pour ses...

Arabie saoudite. Les autorités doivent libérer une femme soumise à une disparition forcée qui va être jugée pour avoir défendu en ligne les droits des femmes

Publié le : 21.02.24

Les autorités saoudiennes doivent libérer immédiatement Manahel al Otaibi, professeure de fitness, défenseure des droits humains et blogueuse âgée de 29 ans, qui est soumise à une disparition forcée depuis...