Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Algérie. Le journaliste Khaled Drareni condamné à deux ans de prison en appel

Ce mardi 15 septembre, une juridiction d’appel siégeant à Alger a condamné le journaliste Khaled Drareni à deux années d’emprisonnement pour avoir couvert les manifestations du mouvement de protestation du Hirak. Lors de ce même simulacre de procès, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche ont tous deux été condamnés à une peine d’un an de prison, dont huit mois avec sursis. Ces deux militants ont été remis en liberté, ayant déjà purgé leur peine. Le 10 août, Khaled Drareni avait été condamné à trois années d’emprisonnement en première instance.

En réaction à ce verdict, Amna Guellali, directrice régionale adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International, a déclaré :

« La peine d’emprisonnement prononcée ce jour contre le journaliste de renom Khaled Drareni s’apparente à une parodie de justice dans un pays censé se transformer et connaître un changement politique dans le sillage des manifestations de masse. Ces lourdes sanctions témoignent de la répression plus large des libertés sur le territoire et viennent confirmer une pratique inquiétante consistant à engager des poursuites contre les journalistes et les militant·e·s qui ont réclamé davantage de démocratie et le respect de l’état de droit en Algérie.

« Les autorités algériennes doivent relâcher immédiatement et sans condition Khaled Drareni, ainsi que toutes les autres personnes détenues pour avoir osé faire état des violences policières et des arrestations arbitraires pendant les manifestations. Il est essentiel pour l’avenir des droits humains en Algérie qu’elles soient libérées. »

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Algérie. Des journalistes condamnés à de lourdes peines de prison dans un contexte de répression croissante

Publié le : 27.08.20

Les autorités algériennes doivent immédiatement mettre un terme à la campagne de plus en plus offensive de harcèlement des médias, dans le cadre de laquelle deux journalistes de premier plan ont récemment...

Algérie. Les autorités intensifient la répression à l’approche de l’élection présidentielle

Publié le : 19.08.20

Algérie. Les autorités poursuivent la répression contre le Hirak et condamnent le journaliste Khaled Drareni à trois ans de prison

Publié le : 10.08.20

Le 10 août 2020, le tribunal de Sidi M'hamed à Alger a condamné le journaliste Khaled Drareni à une peine de trois ans de prison assortie d’une amende de 50 000 dinars algériens (environ 330 euros) en...

Algérie. Le processus de réforme constitutionnelle écorné par la répression

Publié le : 25.06.20

Algérie. Il faut libérer le journaliste Khaled Drareni et mettre fin au harcèlement ciblant les médias indépendants

Publié le : 30.04.20

Les autorités algériennes doivent abandonner les poursuites illégales engagées contre le journaliste Khaled Drareni, fondateur du site d’informations CasbahTribune, correspondant de la chaîne de télévision...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres