Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

© Press Association/Peter Leonard/AP

© Press Association/Peter Leonard/AP

© Press Association/Peter Leonard/AP

Tadjikistan

Les droits humains au Tadjikistan en 2017

Les autorités ont continué de restreindre de façon générale la liberté d’expression et de réunion pacifique, afin de faire taire les personnes tentées d’émettre des critiques. La police et les services de sécurité s’en sont tout particulièrement pris, cette année encore, aux avocats défenseurs des droits humains et à leurs familles. Un avocat spécialisé dans les droits humains a été torturé en détention et sa peine a été portée à 28 années d’emprisonnement à l’issue de trois procès inéquitables. Les personnes LGBTI étaient victimes de violences, d’arrestations arbitraires et d’actes de discrimination. Les autorités ont par ailleurs contraint des milliers de femmes à retirer leur voile (hijab), en application de la Loi sur les traditions.

En savoir plus : le Tadjikistan dans le rapport annuel 2017-2018

Peine de mort: abolitionniste en pratique

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays, mais les autorités n’ont procédé à aucune exécution depuis au moins 10 ans.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres