Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 51 €
Agissez à nos côtés

Votre don peut sauver des vies 

Actions urgentes pour des personnes en danger, défense des droits des travailleurs exploités au Qatar, enquête sur les crimes de guerre… C’est grâce à vous que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance ! 

Aidez-nous à maintenir les droits humains en vie. 

Une manifestante thaïlandaise pro-démocratie fait des gestes en direction de la police anti-émeute à Bangkok, le 1er février 2021, près de l'endroit où les migrants du Myanmar ont manifesté après le coup d'Etat de l'armée au Myanmar. Photo par Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Une manifestante thaïlandaise pro-démocratie fait des gestes en direction de la police anti-émeute à Bangkok, le 1er février 2021, près de l'endroit où les migrants du Myanmar ont manifesté après le coup d'Etat de l'armée au Myanmar. Photo par Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Une manifestante thaïlandaise pro-démocratie fait des gestes en direction de la police anti-émeute à Bangkok, le 1er février 2021, près de l'endroit où les migrants du Myanmar ont manifesté après le coup d'Etat de l'armée au Myanmar. Photo par Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Rapport annuel 2021 : la situation des droits humains dans le monde

Alors que les droits humains sont de plus en plus remis en cause, que la répression des voix critiques gagne du terrain et que la guerre frappe à nouveau en Europe, nous publions comme chaque année notre rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde en 2021.  

Ce rapport est le fruit d’un an de recherche et couvre 154 pays. Il présente les grandes tendances en matière de droits humains observées à travers le monde en 2021, mais aussi un bilan région par région, et pays par pays, avec notamment un focus sur la France. 

Riche d’enseignements sur l’état du monde, il dresse un constat implacable : les pays riches et les grandes entreprises avaient promis de “reconstruire en mieux” à l’issue de la pandémie de Covid-19. En réalité, les grandes puissances ont aggravé les inégalités mondiales. Résultat : les pays dits à faible revenu et les populations les plus marginalisées ont été les plus durement touchés par la crise du Covid-19.  

En 2021, le monde a été ébranlé par de nombreux conflits : en Afghanistan, au Burkina Faso, en Éthiopie, en Israël et dans les territoires palestiniens occupés, en Libye, au Myanmar ou encore au Yémen… Face à ces drames, les instances internationales sont restées paralysées et les grandes puissances ont trop souvent détourné le regard. Une inaction qui a contribué à ouvrir la voie à de nouveaux conflits, comme en Ukraine.  

En parallèle, de nombreux États ont redoublé d’efforts pour faire taire les voix critiques.  

Et ce sont les citoyens qui, laissés seuls face à ces défis, organisent la résistance.  

Actualités
Rapport annuel 2021 : la situation des droits humains dans le monde - Amnesty International France