Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

États-Unis. Le président nouvellement élu Joe Biden doit faire des droits humains une priorité

En réaction aux informations selon lesquelles Joe Biden deviendra le 46e président des États-Unis d’Amérique, le directeur exécutif par intérim d’Amnesty International États-Unis, Bob Goodfellow, a déclaré :

« En tant qu’organisation dédiée à la défense des droits humains de toutes et de tous, aux États-Unis comme dans le reste du monde, Amnesty International États-Unis appelle le futur gouvernement du président élu Joe Biden à agir immédiatement pour mettre fin aux violations des droits humains commises par le gouvernement des États-Unis, notamment la détention et la séparation des enfants et de leur famille en quête de sécurité.

« Si le gouvernement actuel a commis de nombreuses violations des droits humains, beaucoup de violations précédaient Donald Trump. Afin de rompre avec une histoire marquée de longue date par des violations des droits humains, le président nouvellement élu des États-Unis Joe Biden et le Congrès doivent donner la priorité à un programme audacieux en matière de droits humains. Nous avons mis au point onze priorités en matière de droits humains et, en travaillant avec nos membres, nous allons veiller à ce qu’ils soient mis en œuvre et respectés, notamment en ce qui concerne la violence policière, la violence par armes à feu, les personnes réfugiées, le genre, les ventes d’armes, et la liberté d’expression.

« Cela fait soixante ans que nous défendons la liberté face aux dictateurs et aux tyrans à travers le monde, et nous n’allons pas nous arrêter là. Nous allons travailler à créer une dynamique autour de ces changements que nous réclamons de la part du gouvernement américain, et nous demanderons des comptes au gouvernement de Joe Biden au regard des obligations du pays en matière de droits humains. »

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

États-Unis. Un nouveau rapport expose les violations des droits humains commises au centre de détention de Guantánamo Bay

Publié le : 11.01.21

États-Unis. Amnesty International se prépare à surveiller et exposer les violations des droits lors des manifestations en cette période électorale

Publié le : 28.10.20

Amnesty International est vivement préoccupée par la situation des droits humains aux États-Unis et continuera de surveiller de près et de dénoncer les violations des droits humains en marge des contestations...

États-Unis. La police ne protège pas les manifestant·e·s des violences, à l’approche d’élections sous haute tension

Publié le : 23.10.20

Les organes chargés de l’application des lois aux États-Unis ne facilitent pas l’exercice du droit fondamental à la liberté de réunion pacifique et ne protègent pas les manifestations et les contre-manifestations...

États-Unis. Amnesty International remet un million de signatures demandant justice pour George Floyd

Publié le : 06.10.20

Amnesty International a remis au ministre étasunien de la Justice William Barr plus d'un million de signatures collectées dans le monde entier demandant justice pour George Floyd, un homme noir tué par...

États-Unis. Un nouveau rapport expose les violations des droits des manifestant·e·s Black Lives Matter commises par les forces de l’ordre et fait état de violences et d’une force excessive de la part de la police

Publié le : 04.08.20

Ce mardi 4 août, Amnesty International États-Unis publie un rapport faisant état de violations graves et généralisées des droits humains commises par des policiers contre des manifestant·e·s, des soignant·e·s,...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres