Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Des homosexuels enlevés, torturés et tués en Tchétchénie

Publié le 13.04.2017.

Appel au rassemblement le jeudi 13 avril à 19h00 – Place de Colombie, Paris 16e

Depuis début avril, les informations se multiplient concernant des homosexuels (réels ou supposés) en Tchétchénie : ils auraient été victimes d’arrestations, de détentions arbitraires, de torture et, pour certains, d’assassinats.

Amnesty International, l’Inter-LGBT, Russie-Libertés et SOS homophobie unissent leurs voix et lancent un appel commun au respect des droits humains en Tchétchénie :

Nous appelons les autorités russes à se saisir immédiatement du sujet afin qu’elles : fassent cesser ces exactions, poursuivent en justice les auteurs de ces crimes en assurant la rigueur des enquêtes policières et l’indépendance de la justice et viennent en aide, dans la mesure de leurs moyens, aux personnes LGBTI qui sont ou ont été victimes de ces agissements atroces.

Nous demandons à la France, à l’Union Européenne, au Conseil de l’Europe et à l’Organisation des Nations Unies d’exiger de la Russie qu’elle fasse cesser ces exactions sur-le-champ.

Nos organisations appellent à un grand rassemblement ce jeudi 13 avril à 19h à proximité de l’ambassade de Russie (Place de Colombie 75016 Paris) pour manifester notre soutien aux victimes de ces crimes et aux associations LGBTI locales.

Rappel des faits :

Selon les informations dont nous disposons, cette répression aurait commencé suite aux actions de l’ONG « Gay Russia » qui a mené depuis plusieurs mois une campagne de documentation des violations de la liberté de rassemblement et d'expression en Russie pour préparer un dossier devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), et a déposé des demandes auprès des autorités locales pour organiser une Marche des Fiertés, toutes refusées.

Dans le Nord du Caucase - dans les villes de Naltchik, Tcherkessk, Stavropol et Maïkop - ces refus se sont doublés de campagnes médiatiques mises en œuvre par les autorités appelant au durcissement de la répression contre les homosexuel-le-s. Des manifestations ont également été organisées en Tchétchénie contre les associations de défense des personnes LGBTI.

D'après les contacts de l'Inter-LGBT en Russie, le système de répression s’organiserait autour de « camps de détention secrète » créés à cet effet, dont le principal se situerait dans une ancienne caserne d'Argoun - ville de la banlieue de Grozny, la capitale tchétchène.

Les victimes y seraient détenues dans d'atroces conditions, de 30 à 40 par cellule, subissant de régulières séances de torture, parfois jusqu'à la mort (l’identité de 3 victimes serait connue), pour obtenir les noms d'autres homosexuels. La police tchétchène utiliserait les réseaux sociaux pour « débusquer » de nouvelles victimes.

Les familles des homosexuels séquestrés auraient été contraintes de payer plusieurs milliers de roubles afin que ceux-ci puissent être nourris ou parfois libérés.

En réponse à ces accusations, Alvi Karimov, porte-parole du président Ramzan Kadyrov a prétendu qu'une telle répression de masse n'existait pas dans la mesure où il n’y avait pas d’homosexuels sur le territoire et où, s’il devait y en avoir, « les agences d'État n'auraient pas à se préoccuper d'eux car leurs familles elles-mêmes les enverraient quelque part d’où ils ne pourraient jamais revenir ».

Nous invitons la société civile à se mobiliser massivement :

À Paris, RDV ce jeudi 13 avril à 19h00 à proximité de l’ambassade de Russie (Place de Colombie 75016 Paris / RER C Place Avenue Henri Martin / Metro Rue de la Pompe (ligne 9)

Contacts presse :

Service presse Amnesty International France - spresse@amnesty.fr - 01 53 38 66 00 / 06 76 94 37 05

Service de presse de l’Inter-LGBT - presse@inter-lgbt.org - 07 71 08 68 45

Service de presse de Russie-Libertés - contact@russie-libertes.org

SOS homophobie - Joël Deumier - joel.deumier@sos-homophobie.org - 06 28 32 02 50

Espace presse
Aller à...

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres