Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Discriminations
événement

Rencontre sur les droits des personnes intersexes en Europe

Quand : 05.11.2018
Où : 76 bd de la Villette, 75019 Paris
Contact :

lgbt@amnesty.fr

A l’occasion de la Quinzaine de Visibilité Intersexe et avec la participation du Collectif Intersexes et Allié.e.s, Amnesty International France vous invite à échanger sur le droit des personnes intersexes en Europe.

Lundi 5 novembre 2018 à 19h

Amnesty International France : 76 bd de la Villette - 75019 Paris - métro Belleville ou Colonel Fabien

Depuis les années 1990, des personnes de plus en plus nombreuses présentant des variations de leurs caractéristiques sexuelles qui ont subi des interventions médicales ont commencé à raconter ce qu’elles avaient vécu. Beaucoup ont mis en avant leur opposition aux traitements médicaux pratiqués, en vue de "normaliser" leurs corps et se sont prononcées en faveur de l’utilisation du terme intersexe.

Intersexe est un terme utilisé par des militants faisant référence aux personnes dont les caractéristiques sexuelles ne correspondent pas aux normes du corps médical ou de la société, retenues pour la définition du masculin ou féminin.

Depuis, des organisations, des groupes de militants, des défenseurs des droits humains et des groupes de soutien travaillent pour faire connaître ces questions.

S'appuyant sur des études de cas au Danemark et en Allemagne, le rapport d’Amnesty international First do no Harm montre qu’en raison de stéréotypes liés au genre, des interventions chirurgicales invasives et irréversibles, qui ne sont pas nécessaires pour la santé, sont pratiquées sans consentement, encore aujourd’hui en Europe, sur des enfants intersexes.

Alors que nous avons désormais une meilleure compréhension de la question du sexe et du genre et savons que certaines personnes ne correspondent pas toujours au système binaire femme/homme, nous ne pouvons laisser se poursuivre ces pratiques médicales, qui soumettent les enfants à des interventions lourdes et irréversibles pour qu’ils rentrent dans ce système binaire.

Tant le Collectif Intersexe est Allié.e.s qu'Amnesty International appellent à faire cesser les opérations chirurgicales et traitements hormonaux contraires aux droits humains et à l'intégrité des personnes.

Avec la participation de :

Sebastien Tüller (animation), responsable de la commission LGBTI à Amnesty International France

Laura Carter, Chercheuse d'Amnesty International sur Orientation sexuelle et identité de genre

Mathilde Brouzes, Chargée de plaidoyer discriminations à Amnesty International France

Un.e membre du Collectif Intersexe et Allié.e.s.

Un intervenant d'Amnesty International Allemagne, à confirmer

Près de chez vous

Trouvez d'autres événements, action ou structure militante pour agir avec nous.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres