Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
© Jonas Gratzer/LightRocket/Getty Images

© Jonas Gratzer/LightRocket/Getty Images

© Jonas Gratzer/LightRocket/Getty Images

Fidji

Les droits humains dans les Fidji en 2017

Les pouvoirs publics n’ont rien fait pour amener les membres des forces de sécurité qui ont torturé et autrement maltraité des détenus à rendre des comptes. Dans deux cas, des personnes ont été expulsées hors de toute procédure régulière vers des pays où elles pourraient subir de graves violations des droits humains. La multiplication des poursuites engagées pour sédition et l’arrestation d’une personne pacifique qui manifestait seule à l’occasion de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture ont mis en évidence les restrictions toujours imposées à la liberté d’expression et de réunion pacifique.

En savoir plus : Les Fidji dans le rapport annuel d'Amnesty International 2017-2018

Peine de mort: abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres