Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer

Amnesty International est une des rares associations à financer l’essentiel de ses actions grâce à la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Peine de mort et torture
faits & chiffres

Ces cinq pays qui ont exécuté le plus de personnes en 2019

Malgré une baisse mondiale au niveau des exécutions, seuls vingt pays étaient responsables de toutes les exécutions recensées dans le monde en 2019. Parmi eux, cinq pays courent en tête : la Chine, l’Iran, L’Arabie saoudite, l’Irak, et l’Égypte.

Chine : des milliers ?

Une fois de plus, c’est en Chine qu’a été exécuté le plus grand nombre de condamnés. Toutefois, il s’avère impossible d’obtenir des chiffres précis sur l’application de la peine capitale dans le pays, ces données étant classées secret d’État. Le chiffre d’au moins 657 personnes exécutées dans le monde en 2019 n’inclut donc pas les milliers d’exécutions qui ont probablement eu lieu en Chine.

Iran : au moins 251 exécutions

Le nombre d’exécutions recensées en Iran a légèrement diminué, passant d’au moins 253 en 2018 à au moins 251 en 2019.

Arabie saoudite : 184 personnes exécutées

Malgré la diminution générale du nombre d’exécutions recensées à l’échelle mondiale, l’Arabie saoudite a exécuté un nombre record de personnes en 2019. Les autorités saoudiennes ont mis à mort 184 personnes l’année dernière, soit le plus grand nombre d’exécutions recensées.

Comprendre : L'injustice de la peine de mort en podcast

Irak : au moins 100 exécutions

Le nombre d’exécutions menées en Irak a presque doublé, passant d’au moins 52 en 2018 à au moins 100 en 2019. Cette très forte augmentation des exécutions recensées en Irak est plus que choquante.

Égypte : au moins 32 personnes exécutées

Le nombre de personnes qui ont été véritablement exécutées s’élèvent à au moins 32. Le nombre de condamnations à mort prononcées pour 2019 (au moins 435) était considérablement plus faible qu’en 2018 (au moins 717).

Pour aller plus loin : Approfondir la notion de peine de mort

Malgré tout… une tendance à la baisse

Ces résultats sont toutefois à nuancer. Ces pays vont à contre-courant de la tendance générale, qui a vu une diminution du nombre d’exécutions recensées à l’échelle mondiale pour la quatrième année consécutive. Au moins 657 exécutions ont été recensées en 2019 contre au moins 690 en 2018, soit le chiffre le plus bas enregistré ces dix dernières années.

Lire aussi : Peine de mort en 2019, les chiffres les plus bas de la décennie

Agir

PLUS QUE JAMAIS, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS

Vous le savez, Amnesty International est l’une des rares associations à être financée essentiellement par la générosité de ses donateurs et membres.

Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations habituelles de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne. Nous avons besoin de vous pour mener nos combats.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres