Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Discriminations

Vladimir Poutine en France : Emmanuel Macron parlera-t-il de la Tchétchénie ?

Action d'Amnesty International France, le 29 mai 2017, lors de la visite de Vladimir Poutine en France © Christophe Meireis

Le 29 Mai, Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie est reçu par Emmanuel Macron à Versailles. Le déferlement de haine homophobe en Tchétchénie sera-t-il abordé ?

Emmanuel Macron reçoit Vladimir Poutine dans le cadre de l’inauguration de l’exposition sur Pierre le Grand à Versailles. Le président français doit saisir cette occasion pour faire pression sur son homologue russe d’enquêter sur la vague de persécutions à l’encontre des personnes homosexuelles ou supposées homosexuelles en Tchétchénie, région faisant partie de la fédération de Russie.

Lire aussi : Tchétchénie : des homosexuels enlevés, torturés ou tués

 Les autorités russes comme tchétchènes doivent condamner ces exactions, enquêter et traduire en justice les responsables et prendre des mesures pour protéger les personnes ciblées.  Début avril, le quotidien indépendant russe Novaya Gazeta a révélé que plus d'une centaine d’hommes suspectés d'être homosexuels avaient été récemment enlevés en Tchétchénie.

Le visionnage de cette vidéo entraîne un dépôt de cookies de la part de YouTube. Si vous souhaitez lire la vidéo, vous devez consentir aux cookies pour une publicité ciblée en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Des sources concordantes

Selon des sources confidentielles sérieuses, les hommes enlevés ont été torturés . dans le but de dénoncer d’ autres personnes LGBTI de leur connaissance. Le journal Novaya Gazeta a été en mesure de confirmer qu'au moins trois hommes ont été tués par leurs ravisseurs. Les sources contactées affirment que de nombreuses personnes ont été tuées, y compris par des membres des familles à qui certains de ces hommes ont été rendus.

 Le Comité d’enquête russe doit enquêter sans délai sur ces crimes homophobes et prendre des mesures pour garantir la sécurité des personnes en danger en raison de leur orientation sexuelle. M. Poutine doit user de son influence sur les autorités tchétchènes pour mettre un terme à ces atrocités.

Agir

Alerte en Tchétchénie

Il faut faire la lumière sur les exactions contre les homosexuels dans ce pays