Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Ventes d'armes

le Bahri Yanbu n'est pas le bienvenu

Mobilisation contre l'arrivée du Bahri Yanbu dans le port de Cherbourg © Philippe Delval

La veille de son arrivée dans le port de Cherbourg, nous étions des dizaines pour dire non à la venue du Bahri Yanbu. Nous suspectons ce navire d'être venu chargé, dans la plus grande discrétion, des armes françaises à destination de l’Arabie saoudite, principal pays engagé dans le conflit yéménite.

Mercredi 5 février 2020, des dizaines de militants et sympathisants de notre ONG, d’associations et de syndicats ont répondu à notre appel à mobilisation contre la venue du Bahri Yanbu en France. Ce bateau transporte déjà du matériel militaire canadien et nous le suspectons de venir charger du matériel de guerre français à destination de l’Arabie Saoudite. Il existe donc un risque majeur que ce matériel militaire soit utilisé pour alimenter le conflit au Yémen, qui a déjà fait des dizaines de milliers de victimes civiles. Ceci est contraire aux engagements internationaux pris par la France.

Lire aussi : Le bahri Yanbu, le retour du navire de la honte

En mai 2019, ce bâtiment saoudien avait déjà tenté un accostage dans le port du Havre. Grâce à une mobilisation massive, il avait finalement quitté la rade sans y avoir accosté et surtout sans son chargement !

Retour en images sur la mobilisation de février 2020.

Nos antennes jeunes et nos groupes locaux se sont mobilisés contre la venue du Bahri Yanbu © Philippe Delval

Nos antennes jeunes et nos groupes locaux se sont mobilisés contre la venue du Bahri Yanbu © Philippe Delval

Maëlle Labomme, membre active de notre cellule armes, répond aux journalistes © Philippe Delval

Armand Paquereau, membre de notre cellule armes, est mobilisé contre la venue du Bahri Yanbu © Philippe Delval

Dans le port de Cherbourg "Bahri pas ici !" © Philippe Delval

Les groupes locaux de Caen et de Cherbourg réunis © Philippe Delval

Maëlle Labomme, membre active de notre cellule armes, répond aux journalistes © Philippe Delval

© Philippe Delval

Agir

STOP À LA COMPLICITÉ DE LA FRANCE

Interpellez Emmanuel Macron pour exiger le respect des engagements internationaux en matières de contrôle et de transparence sur les ventes d'armes de la France