Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Une petite fille hondurienne séparée de sa mère, celle-ci est en détention près de la frontière entre le Mexique et les États-Unis © John Moore/Getty Images

Une petite fille hondurienne séparée de sa mère, celle-ci est en détention près de la frontière entre le Mexique et les États-Unis © John Moore/Getty Images

Une petite fille hondurienne séparée de sa mère, celle-ci est en détention près de la frontière entre le Mexique et les États-Unis © John Moore/Getty Images

Réfugiés et migrants
Actualité

Aux États-Unis, des enfants enfermés dans des cages

Il s’agit d’une politique d’une incroyable cruauté. Des enfants terrorisés sont arrachés des bras de leurs parents puis emmenés dans des centres de détention surpeuplés et placés dans des cages.

Mise à jour : Le Président Trump a signé un décret le 20 juin, selon lequel les enfants seront désormais détenus ensemble avec leurs parents tout au long de l’examen de leur demande d’asile. C’est une fausse solution à la séparation des familles qui recherchent la protection aux États-Unis. Ces enfants, comme leurs parents, n’ont pas leur place en détention pour des périodes prolongées.

Les récentes images intolérables montrant ces enfants arrachés à leurs parents et enfermés dans des cages, sont le reflet de la politique de tolérance zéro voulue par le ministre américain de la Justice.

Un acte de torture envers les enfants

Cette politique a pour objectif spécifique de causer des souffrances psychologiques intenses à ces familles, dans le but de dissuader d’autres personnes d’essayer de se mettre en sécurité aux États-Unis.

Lire aussi : Les États-Unis séparent les familles qui sollicitent l'asile

Un grand nombre de ces familles viennent de pays où la violence est généralisée et où de graves violations des droits humains sont monnaie courante, notamment le Honduras et le Salvador. Il s’agit d’une violation flagrante des droits fondamentaux.

Des témoignages accablants

Les déclarations du gouvernement Trump sonnent creux. Ces pratiques cruelles et injustifiées sont infligées non seulement aux familles franchissant illégalement la frontière, mais également à celles qui demandent protection aux points d’entrée.

Nous avons d’ailleurs rencontré dix-sept demandeurs et demandeuses d’asile séparés de force de leurs enfants, et à l’exception de trois d’entre eux ils étaient tous arrivés légalement pour y demander l’asile.

Kirstjen Nielsen, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure, nie l’existence d’une telle politique de séparation des familles. Pourtant, une déclaration qu’elle a faite en janvier 2018 confirme que l’intention de prendre les familles pour cible était là, dès le début.

Nous étudions divers moyens d’appliquer nos lois dans l’objectif de dissuader les parents d’amener leurs enfants ici.

Kirstjen Nielsen, la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure

Son prédécesseur, John Kelly, désormais chef de cabinet du président Trump, avait proposé ces mesures dès mars 2017.

Une « tolérance zéro » officialisée

Le 6 avril 2018, Jeff Sessions, le ministre de la Justice, a annoncé l’introduction d’une politique de tolérance zéro pour « les entrées illégales sur le territoire ». Depuis l’entrée en vigueur de cette mesure, plus de 2 000 enfants ont été séparés de leurs parents ou tuteurs légaux à la frontière américaine.

Les droits des enfants sont bafoués de diverses manières : ils sont arrêtés, séparés de leurs parents ou tuteurs et exposés à des situations traumatisantes injustifiées, susceptibles de nuire à leur développement.

Des statistiques obtenues par les médias semblent indiquer que des milliers d’autres familles de migrants ont probablement été séparées par le gouvernement Trump avant même l’introduction de ces nouvelles consignes.

Agir

Rester informé

Recevez nos emails d'information et d'action sur les réfugiés et migrants

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres