Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Le président américain Donald Trump prend la parole lors du briefing quotidien sur le nouveau coronavirus, qui cause le COVID-19 / Credit : MANDEL NGAN / AFP

Le président américain Donald Trump prend la parole lors du briefing quotidien sur le nouveau coronavirus, qui cause le COVID-19 / Credit : MANDEL NGAN / AFP

Le président américain Donald Trump prend la parole lors du briefing quotidien sur le nouveau coronavirus, qui cause le COVID-19 / Credit : MANDEL NGAN / AFP

Réfugiés et migrants
Actualité

D. Trump propose de « suspendre l’immigration » pour stopper le Covid-19

Face à la pandémie, Donald Trump propose d’« arrêter l’immigration » aux États Unis. Une mesure xénophobe et insensée. D’autant plus que le travail des personnes immigrées est vital pour soigner et nourrir la population américaine.

Si la portée de la nouvelle politique proposée par Donald Trump n'est pas encore totalement connue, cette annonce envoie un message clair : le président profite de la pandémie pour renforcer la xénophobie, marque de fabrique de sa présidence depuis le tout premier jour. En effet, dès sa première semaine au pouvoir, le président Trump a signé le décret dit « antimusulmans » et a mis en œuvre une série de mesures qui continuent à ce jour de laisser des familles dans l'incertitude et le danger.

Lire aussi : Les armureries reconnues comme "commerces essentiels"

La nouvelle proposition est d’autant plus illogique que le pays ne pourrait en aucune manière faire face à la diffusion du Covid-19 sans les efforts incessants des personnes immigrées. Celles-ci travaillent en grande partie dans les domaines de la santé et de l'aide à domicile, tiennent des épiceries ou produisent des denrées alimentaires. Elles effectuent des tâches considérées comme essentielles tout en se battant pour accéder aux soins médicaux, aux aides et aux services.

Alors que les États-Unis sont le pays le plus touché au monde en termes de cas de contamination par le Covid-19, les mesures préconisées par les spécialistes de la santé pour stopper la diffusion du virus, comme le dépistage massif et l'autoconfinement, sont tournées en dérision et minimisées par Donald Trump. Si le président veut limiter le taux de contamination et le nombre de morts survenant sous sa présidence, il ferait mieux d'écouter les spécialistes de la santé plutôt que de montrer du doigt les personnes migrantes.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres