Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
L'arrestation de Jimmy Lai, fondateur du quotidien Apple Daily, 10 août 2020 © REUTERS/Tyrone Siu

L'arrestation de Jimmy Lai, fondateur du quotidien Apple Daily, 10 août 2020 © REUTERS/Tyrone Siu

L'arrestation de Jimmy Lai, fondateur du quotidien Apple Daily, 10 août 2020 © REUTERS/Tyrone Siu

Liberté d'expression
Actualité

Plusieurs employés d’un journal prodémocratie arrêtés à Hongkong

Le 10 août 2020, Jimmy Lai, patron du quotidien Apple Daily, et six autres personnes ont été arrêtés au titre de la loi nationale sur la sécurité. Une nouvelle menace pour la liberté de presse à Hongkong.

Lundi 10 août 2020, la police hongkongaise a effectué une descente dans les locaux du Apple Daily et a arrêté son propriétaire, Jimmy Lai, ses deux fils ainsi que quatre employés du journal. C’est la première fois que la loi sur la sécurité nationale est invoquée pour perquisitionner les bureaux d’un organe de presse à Hongkong.

Bien qu’aucune explication n’ait été donnée pour l’instant, il semble que Jimmy Lai et le quotidien Apple Daily soient pris pour cibles pour avoir critiqué les gouvernements chinois et hongkongais. Sanctionner un organe de presse, un éditeur ou un journaliste uniquement pour cette raison constitue une restriction du droit à la liberté d’expression qui ne saurait trouver une quelconque justification. L’arrestation de Jimmy Lai pour « collusion avec une puissance étrangère » confirme la menace que représente la nouvelle loi sur la sécurité nationale pour la liberté de presse. Cette loi est si vague qu’elle permet de poursuivre en justice des personnes simplement parce qu’elles ont des opinions politiques divergentes.

Lire aussi : 10 choses à savoir sur la nouvelle loi de sécurité nationale

Au regard du droit international, une presse libre, indépendante et diversifiée joue un rôle essentiel dans la protection de la réalisation de tous les droits humains, notamment en favorisant le droit des citoyens d’avoir accès à l’information et aux idées de toutes sortes.

Les autorités doivent abandonner toutes les charges pénales relatives à la sécurité nationale pesant sur les personnes liées au Apple Daily et cesser immédiatement de harceler et d’intimider les journalistes à Hongkong.

 

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres